"Il y a un problème technique. Nous cherchons une solution", a indiqué une porte-parole d'Euronext à Paris. Lundi, les cotations n'avaient pu démarrer qu'à 10 heures à la suite d'un premier ennui technique.

"Il y a un problème technique. Nous cherchons une solution", a indiqué une porte-parole d'Euronext à Paris. Lundi, les cotations n'avaient pu démarrer qu'à 10 heures à la suite d'un premier ennui technique.