L'opération pourrait être annoncée lundi ou mardi, écrit le quotidien britannique sur son site internet. Il cite des sources proches du dossier. Le but de cet augmentation de capital serait de renforcer les "ratios de capitaux" de la banque afin de les mettre "en conformité avec un durcissement des normes réglementaires devant être adopté ce week-end", ajoute l'article. Le journal fait là référence à la réunion des banquiers centraux et régulateurs financiers du Comité de Bâle sur le contrôle bancaire (CBCB). Ils négocient cette semaine dans cette ville suisse pour tenter de conclure un vaste projet de réforme de la régulation destiné à renforcer la stabilité du secteur bancaire. La fédération allemande des banques privées (BdB) a dit craindre lundi que ce projet, dit Bâle III, ne débouche sur une régulation particulièrement contraignante. Celle-ci obligerait les dix plus grandes banques allemandes à lever jusqu'à 105 milliards d'euros pour s'y conformer. Le Financial Times relève que l'augmentation de capital à laquelle travaillerait Deutsche Bank serait la plus importante réalisée cette année par une banque européenne, eu égard à sa valorisation boursière, d'environ 30 milliards d'euros.

L'opération pourrait être annoncée lundi ou mardi, écrit le quotidien britannique sur son site internet. Il cite des sources proches du dossier. Le but de cet augmentation de capital serait de renforcer les "ratios de capitaux" de la banque afin de les mettre "en conformité avec un durcissement des normes réglementaires devant être adopté ce week-end", ajoute l'article. Le journal fait là référence à la réunion des banquiers centraux et régulateurs financiers du Comité de Bâle sur le contrôle bancaire (CBCB). Ils négocient cette semaine dans cette ville suisse pour tenter de conclure un vaste projet de réforme de la régulation destiné à renforcer la stabilité du secteur bancaire. La fédération allemande des banques privées (BdB) a dit craindre lundi que ce projet, dit Bâle III, ne débouche sur une régulation particulièrement contraignante. Celle-ci obligerait les dix plus grandes banques allemandes à lever jusqu'à 105 milliards d'euros pour s'y conformer. Le Financial Times relève que l'augmentation de capital à laquelle travaillerait Deutsche Bank serait la plus importante réalisée cette année par une banque européenne, eu égard à sa valorisation boursière, d'environ 30 milliards d'euros.