Le nouveau contrat prévoit un élargissement des droits de Monsanto sur les développements mis au point par Devgen, indiquent vendredi les deux entreprises dans un communiqué commun. En échange, la société gantoise recevra un montant cash de 20 millions d'euros. "Cet accord renforce notre situation de caisse et notre business plan sans influencer les droits de Devgen sur ses cultures de prédilection", déclare l'administrateur délégué de Devgen, Thierry Bogaert.

Le nouveau contrat prévoit un élargissement des droits de Monsanto sur les développements mis au point par Devgen, indiquent vendredi les deux entreprises dans un communiqué commun. En échange, la société gantoise recevra un montant cash de 20 millions d'euros. "Cet accord renforce notre situation de caisse et notre business plan sans influencer les droits de Devgen sur ses cultures de prédilection", déclare l'administrateur délégué de Devgen, Thierry Bogaert.