Après sa démission en octobre de l'année dernière, le gouvernement français avait obligé Axel Miller à renoncer à son allocation de départ de 3,7 millions d'euros. Mais le mois dernier, le conseil d'administration de la banque franco-belge a finalement décidé de lui accorder une prime de départ de 825.000 euros, soit une année de salaire. Cette prime représente en effet son salaire de base brut de 636.500 euros auquel il faut additionner une allocation de retraite de 192.200 euros et 24.710 euros de frais de représentation et d'indemnisation pour une voiture à usage personnel. Au total, Miller a donc touché 1,68 million d'euros en 2008. Le rapport annuel de Dexia montre encore que le successeur de Miller, le Français Pierre Mariani, depuis sa nomination le 7 Octobre l'année dernière, a reçu un traitement de base brut de 229.170 euros. Extrapolé à l'ensemble de l'année 2008, son salaire brut de base s'élèverait à 975.305 euros, soit bien plus que Miller. Mais d'autre part, il semblerait à première vue que Mariani ait une allocation de pension inférieure à celle de Miller. Mariani n'aura également pas de frais pour la location d'une voiture à usage privé, mais seulement des frais de représentation.

Après sa démission en octobre de l'année dernière, le gouvernement français avait obligé Axel Miller à renoncer à son allocation de départ de 3,7 millions d'euros. Mais le mois dernier, le conseil d'administration de la banque franco-belge a finalement décidé de lui accorder une prime de départ de 825.000 euros, soit une année de salaire. Cette prime représente en effet son salaire de base brut de 636.500 euros auquel il faut additionner une allocation de retraite de 192.200 euros et 24.710 euros de frais de représentation et d'indemnisation pour une voiture à usage personnel. Au total, Miller a donc touché 1,68 million d'euros en 2008. Le rapport annuel de Dexia montre encore que le successeur de Miller, le Français Pierre Mariani, depuis sa nomination le 7 Octobre l'année dernière, a reçu un traitement de base brut de 229.170 euros. Extrapolé à l'ensemble de l'année 2008, son salaire brut de base s'élèverait à 975.305 euros, soit bien plus que Miller. Mais d'autre part, il semblerait à première vue que Mariani ait une allocation de pension inférieure à celle de Miller. Mariani n'aura également pas de frais pour la location d'une voiture à usage privé, mais seulement des frais de représentation.