Vers 11H30, il semblait opter pour le rouge en reculant de 0,9 pc à 1.905 points avec 12 de ses éléments en baisse alors qu'il bénéficiait toujours du soutien de Dexia (4,28) et KBC (18,49) qui s'appréciaient de 2,4 et 3,2 pc dans un secteur où Fortis (1,60) cédait par contre 2,1 pc. Umicore (16,41) reperdait 3 pc en compagnie de Solvay (63,09) et Omega Pharma (19,86) qui reculaient de 1,4 et 0,7 pc contrairement à UCB (23,65) qui était en hausse de 0,9 pc. Colruyt (160,73) résistait sans plus et Delhaize (49,14) s'appréciait de 0,4 pc alors qu'AB InBev (21,79) reperdait 2,2 pc. La française GDF Suez (24,56) chutait pour sa part de 2,3 pc. Mobistar (48,97) concédait de son côté 0,1 pc rejoignant ainsi Belgacom (22,65) et Telenet (12,67) qui étaient négatives de 0,3 et 2,6 pc. Des prises de bénéfices faisaient par ailleurs chuter Bekaert (66,39) de 4,8 pc. Hors indice, on remarquait les bonds de 12,1 et 11,5 pc de Deceuninck (2,40) et Galapagos (6,95) mais aussi la nouvelle envolée de Metris (2,80) qui gagnait 50,5 pc après avoir enregistré un plus haut à 3,20 euros. IPTE (3,52) était par ailleurs ne hausse de 15,4 pc. D'Ieteren (129,96) s'effritait alors que Transics (5,10) reperdait 2,5 pc à l'inverse de la CMB (18,31) qui gagnait 1,1 pc. Option (1,53) reperdait 9,4 pc et Roularta (10,16) un peu plus de 3 pc contrairement à Econocom (5,71) qui valait 5,9 pc de plus que vendredi. Barco (15,95) était enfin en baisse de 0,2 pc au moment où Agfa-Gevaert (1,64) revenait à son point de départ. L'euro s'inscrivait à 1,2984 USD dans la matinée de lundi, contre 1,3046 USD vendredi dernier vers 16H30. L'once d'or gagnait 3,50 dollars à 870,50 dollars et le lingot se négociait autour de 21.550 euros, en progrès de 185 euros.

Vers 11H30, il semblait opter pour le rouge en reculant de 0,9 pc à 1.905 points avec 12 de ses éléments en baisse alors qu'il bénéficiait toujours du soutien de Dexia (4,28) et KBC (18,49) qui s'appréciaient de 2,4 et 3,2 pc dans un secteur où Fortis (1,60) cédait par contre 2,1 pc. Umicore (16,41) reperdait 3 pc en compagnie de Solvay (63,09) et Omega Pharma (19,86) qui reculaient de 1,4 et 0,7 pc contrairement à UCB (23,65) qui était en hausse de 0,9 pc. Colruyt (160,73) résistait sans plus et Delhaize (49,14) s'appréciait de 0,4 pc alors qu'AB InBev (21,79) reperdait 2,2 pc. La française GDF Suez (24,56) chutait pour sa part de 2,3 pc. Mobistar (48,97) concédait de son côté 0,1 pc rejoignant ainsi Belgacom (22,65) et Telenet (12,67) qui étaient négatives de 0,3 et 2,6 pc. Des prises de bénéfices faisaient par ailleurs chuter Bekaert (66,39) de 4,8 pc. Hors indice, on remarquait les bonds de 12,1 et 11,5 pc de Deceuninck (2,40) et Galapagos (6,95) mais aussi la nouvelle envolée de Metris (2,80) qui gagnait 50,5 pc après avoir enregistré un plus haut à 3,20 euros. IPTE (3,52) était par ailleurs ne hausse de 15,4 pc. D'Ieteren (129,96) s'effritait alors que Transics (5,10) reperdait 2,5 pc à l'inverse de la CMB (18,31) qui gagnait 1,1 pc. Option (1,53) reperdait 9,4 pc et Roularta (10,16) un peu plus de 3 pc contrairement à Econocom (5,71) qui valait 5,9 pc de plus que vendredi. Barco (15,95) était enfin en baisse de 0,2 pc au moment où Agfa-Gevaert (1,64) revenait à son point de départ. L'euro s'inscrivait à 1,2984 USD dans la matinée de lundi, contre 1,3046 USD vendredi dernier vers 16H30. L'once d'or gagnait 3,50 dollars à 870,50 dollars et le lingot se négociait autour de 21.550 euros, en progrès de 185 euros.