"On peut s'attendre à ce que les 860 agences qui subsistent diminuent de 2 à 3 pc par an", explique dans le Soir, Marc Lauwers, responsable du "retail et commercial banking" de la banque. Dans les trois ans à venir, 535 agences subiront une profonde rénovation. Les guichets vont disparaître, écrit le Soir, et les banques seront dotées d'automates (pour les opérations courantes) et d'un espace conseils, précise l'Echo. "La banque a été fort touchée. Elle a été sauvée par l'aide des Etats. Nos coûts sont à la hausse. Il faut trouver un moyen pour équilibrer nos coûts et nos revenus", ont indiqué à l'Echo les représentants de Dexia. Par ailleurs, la banque a annoncé que sur les 4 premiers mois de l'année, les demandes de crédits hypothécaires ont chuté de 13 pc, soit un plongeon de 26 pc en terme de montants accordés par rapport à la même période de 2008, rapporte l'Echo. La demande de crédits accordés aux professionnels a un peu mieux résisté même si elle recule de 10 pc, pour des montants en baisse de 15 pc, indique encore le quotidien. Deux informations également reprises par le Soir.

Dexia embauche 200 personnes qui passeront plus tard dans le réseau indépendant

Le bancassureur franco-belge Dexia lancera début juin une campagne médiatique afin d'embaucher 200 nouveaux collaborateurs qui travailleront, à terme, en tant qu'indépendants dans les agences, peut-on lire jeudi sur le site de De Tijd. L'information a été confirmée par la porte-parole de Dexia à l'agence BELGA. Le bancassureur avait annoncé plus tôt la fin de recrutement et quelque 350 pertes d'emploi. Aujourd'hui, Dexia veut à nouveau recruter. A la suite d'une formation interne, les recrues entreront dans le réseau des agences indépendantes de Dexia. Les nouveaux emplois ne pouvaient pas être assurés par des transferts internes, notamment "parce qu'il s'agit d'autres profils", selon la porte-parole du bancassureur. Les offres d'emploi de Dexia visent à recruter notamment des directeurs d'agences indépendantes. Après une formation, ils ne seront plus salariés, mais indépendants.