Après des mois de négociations au sujet des plans de restructuration proposés par l'institution financière franco-belge, la Commission européenne reste "sceptique", a appris le quotidien économique et financier. Si Dexia ne peut convaincre la Commission du contraire, le groupe pourrait être obligé de vendre une grande partie de ses activités. Le WSJ évoque une possible séparation de l'ensemble du Crédit Local de France, représentant un tiers des activités de financement des administrations locales. Avec ce scénario, Dexia devrait continuer à exercer ses activités en tant que banque de plus petite envergure, en mettant l'accent sur la Belgique. Selon le Wall Street Journal, la Commission devrait adopter une attitude beaucoup plus stricte à l'égard de Dexia qu'à l'égard de KBC. Dexia pourrait devoir dégraisser jusqu'à 40 pc ou plus, selon certaines informations des médias.

Après des mois de négociations au sujet des plans de restructuration proposés par l'institution financière franco-belge, la Commission européenne reste "sceptique", a appris le quotidien économique et financier. Si Dexia ne peut convaincre la Commission du contraire, le groupe pourrait être obligé de vendre une grande partie de ses activités. Le WSJ évoque une possible séparation de l'ensemble du Crédit Local de France, représentant un tiers des activités de financement des administrations locales. Avec ce scénario, Dexia devrait continuer à exercer ses activités en tant que banque de plus petite envergure, en mettant l'accent sur la Belgique. Selon le Wall Street Journal, la Commission devrait adopter une attitude beaucoup plus stricte à l'égard de Dexia qu'à l'égard de KBC. Dexia pourrait devoir dégraisser jusqu'à 40 pc ou plus, selon certaines informations des médias.