L'U.S. Energy Information Administration (EIA) s'attend pour 2008 à une réduction de la consommation mondiale de pétrole de 50.000 barils par jour, et ce évidemment suite à la crise économique mondiale. Pour 2009, on peut s'attendre à une baisse de la consommation de 450.000 barils par jour, alors que l'EIA prévoyait, il y a un mois à peine, une hausse de 100.000 barils par jour en 2008 et une consommation stable en 2009. La consommation mondiale est estimée à 85 à 86 millions de barils par jour.

Si ces prévisions s'avèrent exactes, la consommation de pétrole diminuerait pour la toute première fois pendant deux années consécutives. L'EIA ne croit pas en un redressement rapide de l'économie mondiale.

L'U.S. Energy Information Administration (EIA) s'attend pour 2008 à une réduction de la consommation mondiale de pétrole de 50.000 barils par jour, et ce évidemment suite à la crise économique mondiale. Pour 2009, on peut s'attendre à une baisse de la consommation de 450.000 barils par jour, alors que l'EIA prévoyait, il y a un mois à peine, une hausse de 100.000 barils par jour en 2008 et une consommation stable en 2009. La consommation mondiale est estimée à 85 à 86 millions de barils par jour. Si ces prévisions s'avèrent exactes, la consommation de pétrole diminuerait pour la toute première fois pendant deux années consécutives. L'EIA ne croit pas en un redressement rapide de l'économie mondiale.