L'ex filiale du groupe américain Sara Lee introduite en Bourse en juin dernier au prix de 8 euros par action est déjà en passe de quitter les marchés. Un consortium financier emmené par Joh A Benckiser (JAB) propose en effet 7,6 milliards (soit 12,75 euros par action) pour reprendre le propriétaire de la célèbre marque Douwe Egberts mais aussi de Chat Noir, Jacqmotte, L'Or, Senseo (dossettes), etc.

JAB deviendrait ainsi un acteur incontournable du monde du café après les rachats de Peet's Coffee & Tea et Caribou Coffee pour 1,34 milliard de dollars l'année dernière. Pour les actionnaires de DE Masters Blenders, l'opération serait évidemment assez lucrative au vu de la prime proposée (33% par rapport au cours de clôture de mercredi), de la hausse depuis juin dernier et des multiples de valorisation proposés par JAB : notamment 29 fois le bénéfice prévu pour l'exercice 2012-2013 (clôturé à la fin juin).

Cédric Boitte

www.accioz.be

L'ex filiale du groupe américain Sara Lee introduite en Bourse en juin dernier au prix de 8 euros par action est déjà en passe de quitter les marchés. Un consortium financier emmené par Joh A Benckiser (JAB) propose en effet 7,6 milliards (soit 12,75 euros par action) pour reprendre le propriétaire de la célèbre marque Douwe Egberts mais aussi de Chat Noir, Jacqmotte, L'Or, Senseo (dossettes), etc.JAB deviendrait ainsi un acteur incontournable du monde du café après les rachats de Peet's Coffee & Tea et Caribou Coffee pour 1,34 milliard de dollars l'année dernière. Pour les actionnaires de DE Masters Blenders, l'opération serait évidemment assez lucrative au vu de la prime proposée (33% par rapport au cours de clôture de mercredi), de la hausse depuis juin dernier et des multiples de valorisation proposés par JAB : notamment 29 fois le bénéfice prévu pour l'exercice 2012-2013 (clôturé à la fin juin).Cédric Boittewww.accioz.be