"La tendance vers l'investissement durable est aujourd'hui un mouvement structurel, et la demande des investisseurs pour les produits ISR est en forte augmentation depuis plusieurs années", souligne Kevin Dunzel (DWS). Le gestionnaire allemand s'est ainsi engagé dans l'intégration des facteurs ESG (Environnement, Social, Gouvernance) dans le processus de gestion de plusieurs stratégies d'investissement. "Notre responsabilité est aujourd'hui d'intégrer l'impact des risques non financiers dans la gestion des fonds".

ESG Engine

Pour y arriver, DWS a mis en place un modèle propriétaire de notation de l'ensemble des classes d'actifs. "Notre ESG Engine va intégrer un grand nombre d'informations afin de noter les entreprises de A à F. Nous utilisons notamment les données en provenance de vendeurs externes comme MSCI ou Sustainalytics, car chacun dispose de spécialités sur certains types de données". En outre, DWS va également exclure les secteurs controversés et exclure les entreprises qui transgressent les 10 principes Global Compact des Nations Unies.

"Nos fonds ESG seront majoritairement investis dans les sociétés dans le top 50%, notées de A à C, tandis que nous exclurons celles notées E et F". Les actions notées D seront une catégorie frontière, où les gestionnaires pourront éventuellement s'aventurer si une société est en train de faire beaucoup d'efforts pour améliorer son profil de durabilité, et devrait progresser prochainement vers une note C. Dans la même manière, les états souverains seront également notés de A à F, avec 50% de la note provenant de l'évaluation faite par l'ONG Freedom House, qui utilise l'état de la démocracie et des libertés civiles et politiques comme principaux facteurs de notation.

Gestion mixte

DWS gère 47 milliards d'euros en investissements responsables (fin 2018), y compris les actifs des stratégies Multi-Actifs. "Un des ces produits est DWS ESG Multi Asset Dynamic, qui sera investi au minimum à 51% sur les marchés boursiers, et avec une allocation d'actifs qui sera classiquement basée sur le processus CIO du groupe".

Ce produit affiche aujourd'hui une notation 5 étoiles chez Morningstar, avec une performance annualisée de 8,8% pour les dix dernières années. "Utiliser les facteurs ESG n'a pas changé fondamentalement la manière dont les gestionnaires peuvent diversifier entre les différentes classes d'actifs et titres, sans devoir sacrifier la performance financière. Environ 90% des études empiriques réalisées sur le sujet ont d'ailleurs démontré que l'utilisation de facteurs ESG aura un impact neutre ou positif sur la performance, et ce produit est une preuve que l'utilisation des données ESG n'a pas eu d'impact préjudiciable sur la performance par rapport aux approches de placement traditionnelles", indique encore Kevin Dunzel.