La campagne d'embauche d'Electrabel arrive à un moment où le marché du travail est sérieusement sous pression en raison de restructurations et de faillites. Mais le producteur de gaz et d'électricité a besoin de nouveaux collaborateurs. La palette de profils qu'Electrabel recherche est très large. "Des ingénieurs et économistes aux commerciaux en passant par des spécialistes en sciences humaines, des profils techniques et des informaticiens", énumère Fred Becquaert. "Il y a dix ans, nous recevions encore de nombreuses candidatures spontanées, mais cette époque est révolue. La 'guerre des talents' y est pour quelque chose. Le fait que de moins en moins de jeunes choisissent une formation technique joue un rôle aussi. Nous devons donc nous montrer proactifs dans nos méthodes de recrutement." La nouvelle proactivité d'Electrabel sur le marché du travail est remarquable. L'entreprise est en effet connue pour son environnement de travail stable et ses salaires compétitifs.

La campagne d'embauche d'Electrabel arrive à un moment où le marché du travail est sérieusement sous pression en raison de restructurations et de faillites. Mais le producteur de gaz et d'électricité a besoin de nouveaux collaborateurs. La palette de profils qu'Electrabel recherche est très large. "Des ingénieurs et économistes aux commerciaux en passant par des spécialistes en sciences humaines, des profils techniques et des informaticiens", énumère Fred Becquaert. "Il y a dix ans, nous recevions encore de nombreuses candidatures spontanées, mais cette époque est révolue. La 'guerre des talents' y est pour quelque chose. Le fait que de moins en moins de jeunes choisissent une formation technique joue un rôle aussi. Nous devons donc nous montrer proactifs dans nos méthodes de recrutement." La nouvelle proactivité d'Electrabel sur le marché du travail est remarquable. L'entreprise est en effet connue pour son environnement de travail stable et ses salaires compétitifs.