Elia, le gestionnaire du réseau belge d'électricité, devra s'adapter à une baisse importante de la consommation d'électricité due à la crise économique, a-t-il annoncé ce mardi lors de l'assemblée générale annuelle de ses actionnaires. Le groupe a adapté ses perspectives pour l'année 2009. Il reportera des investissements, des projets industriels et diminuera des besoins de financement pour réduire l'impact de la crise sur ses charges.

"La consommation a reculé de 25 à 30% chez les clients industriels en avril 2008 par rapport à la même période en 2007, et de 10% pour les clients résidentiels et, surtout, les PME", a expliqué à le CEO du groupe Daniel Dobbeni.

Cette chute confirme la tendance enregistrée depuis le dernier
trimestre 2008. La consommation énergétique en Belgique avait reculé d'à peine 1% à 88 TWH sur l'ensemble de l'année 2008 par rapport à 2007.

"Contrairement à toute prévision, la consommation va diminuer. Nous réexaminons donc le timing des investissements pour la période 2008-2011. Par exemple, nous ne devrons pas acheter du matériel répondant aux extrapolations initiales", a-t-il déclaré.

Elia consacre 48% de ses investissements au réseau, 33% au
renouvellement, 14% au renforcement et 5% à l'adaptation de son réseau aux énergies renouvelables. Parmi les projets confirmés pour 2009 figure la liaison de 380 KV vers la côté belge qui reliera au réseau un parc de 200 éoliennes offshore. Celles-ci développeront une capacité de 900 MW.