Les Suédois ont décidé de mener des discussions exclusives avec un groupe d'investissement composé de Goldman Sachs, Deutsche Bank et Allianz, écrivent De Standaard, De Tijd et Het Laatste Nieuws mardi. La force financière du consortium bancaire aurait été décisive. Dans le rachat de ce réseau d'électricité, le prix de rachat -estimé à 500 millions d'euros- est important, tout comme les promesses d'investissement. Ces prochaines années, 3 milliards d'euros doivent aller au renforcement et à l'élargissement du réseau à haute-tensino dans l'est de l'Allemagne.