L'année 2021 a été généralement une bonne année pour les fonds mixtes, une catégorie de produits qui reste très populaire auprès des investisseurs belges. Nous avons réparti cette catégorie de fonds en trois grands sous-groupes.
...

L'année 2021 a été généralement une bonne année pour les fonds mixtes, une catégorie de produits qui reste très populaire auprès des investisseurs belges. Nous avons réparti cette catégorie de fonds en trois grands sous-groupes. D'abord les fonds d'épargne-pension, qui bénéficient d'un incitant fiscal sous la forme d'une réduction d'impôt de 30% sur un versement de maximum 990 euros, ou de 25% sur un versement allant jusque 1.270 euros. Ensuite, les fonds d'allocation flexible, qui bénéficient d'une plus grande liberté dans leur exposition sur les différentes classes d'actifs (actions, obligations, placements monétaires, dérivés, etc.) pour des stratégies qui vont de l'approche très agressive avec majoritairement des actions en portefeuilles, jusqu'à des positionnements très défensifs à la poche obligataire prédominante. Enfin, les fonds income, dont le but premier n'est pas nécessairement la croissance de la valeur du fonds, même s'ils permettent généralement l'augmentation des valeurs nettes d'inventaire sur le long terme. L'objectif de ces produits est plutôt le versement d'une rente versée trimestriellement, semestriellement ou annuellement.En moyenne, les fonds d'épargne-pension ont dégagé des progressions appréciables, avec une hausse moyenne de 11,5% (*). Les produits dynamiques (qui peuvent contenir jusqu'à 75% d'actions) ont dégagé des meilleures performances. En tête, nous trouvons le fonds d'épargne-pension dynamique d'Argenta (ISIN: BE0172903495), qui a dégagé une progression de 16% durant l'année 2021. Rappelons que ce niveau de performance ne prend pas en compte l'avantage fiscal de 297 euros (pour un versement de 990 euros) ou de 317,5 euros (pour un versement de 1.270 euros), somme qui peut être déduite du revenu imposable pris en compte par l'administration pour calculer votre impôt. Un avantage fiscal qui dépendra du montant de votre revenu. Durant l'année 2021, les fonds d'épargne-pension ont confirmé leur popularité auprès des investisseurs belges, avec des encours qui ont progressé de 16,9% pour dépasser les 20 milliards d'euros. La hausse des actifs sous gestion a été plus rapide que celle des cours, ce qui indique des apports nets positifs. Pour les fonds d'allocation flexible, nous avons pris en considération 57 produits représentant la majorité de l'offre commercialisée sur le marché belge, avec des actifs sous gestion qui dépassent les 150 milliards d'euros. Morningstar classifie ces produits en quatre catégories (agressif, flexible, modéré, prudent) en fonction du pourcentage d'actions que les gestionnaires sont autorisés à détenir. Un fonds prudent ne peut pas dépasser 35% d'actions en portefeuille, tandis qu'un agressif investit plus de 65% des actifs sous gestion sur les marchés boursiers. Les fonds modérés se situent entre 35 et 65%, tandis que les flexibles ne font l'objet d'aucune contrainte particulière et peuvent donc passer de 0 à 100% en actions en fonction des circonstances de marché. Ces quatre catégories renferment parfois des réalités contrastées, en fonction du risque pris. Dans les fonds prudents, nous trouvons par exemple Keren Patrimoine (ISIN: FR0000980427) qui investit peu en actions, mais diversifie ses actifs sous gestion sur des obligations d'entreprise à haut rendement sur lesquelles la volatilité peut parfois se révéler importante. L'analyse des différentes catégories montre une performance qui a été globalement positive en 2021 (de 9,8% en moyenne) avec des progressions qui ont été plus marquées pour les fonds d'allocations agressives, les meilleurs produits de cette catégorie affichant même des progressions supérieures à 20% chez Lazard Patrimoine Croissance (ISIN: FR0000292302), NN Patrimonial Agressive (ISIN: LU0119195450) ou Oddo BHF Polaris Dynamic (ISIN: LU1849528234). D'ailleurs, pratiquement tous les fonds ont affiché des performances positives, et seulement deux (en date du 27 décembre) affichaient une très légère baisse. Au niveau des encours, les flux ont progressé sur l'ensemble de l'année, avec des investisseurs qui ont néanmoins continué à réaliser des arbitrages importants entre les différentes stratégies disponibles. Dans la catégorie des fonds prudents, les encours ont légèrement décliné sur l'ensemble de l'année mais cette évolution cache des déclins massifs dans les encours de la plupart des produits (entre 5 et 20% de recul), compensés par la hausse des actifs sous gestion. Regardez le fonds Pictet Multi-Asset Global Opportunities (ISIN: LU0941349192) dont les encours dépassent désormais les 9 milliards d'euros. Ce produit dégage une performance à cinq ans (2,8%) supérieure à la plupart des fonds de sa catégorie, avec une volatilité qui est la plus basse. Sur l'année écoulée, les flux se sont concentrés sur quelques produits emblématiques, avec des encours en hausse de 2,4 milliards d'euros pour le fonds d'allocation flexible Flossbach von Storch Multiple Opportunities (ISIN: LU1038809395) qui s'est adjugé une progression de 11,4% avec une volatilité inférieure à la moyenne du marché. Ou pour le fonds d'allocation modérée BlackRock Global Allocation (ISIN LU0171283459) dont les encours ont grimpé de 3,4 milliards de dollars pour s'approcher des 18,5 milliards.L'année écoulée n'a pas été aussi favorable pour les fonds mixtes visant la distribution d'un revenu régulier, avec une progression moyenne de 8,5% pour les 12 fonds de notre échantillon. En dépit d'une proposition qui reste généralement attractive pour les investisseurs prudents à la recherche de rendement (avec une progression du cours annualisée moyenne de 3,5% sur cinq ans accompagnée d'un rendement annuel supérieur à 3%), les actifs sous gestion ont plutôt eu tendance à stagner durant l'année 2021. A noter que la performance de cette catégorie est littéralement tirée par le fonds Allianz GIF - Income and Growth (ISIN LU0964807845) qui présente la particularité d'être investi à un tiers sur les actions à dividende, à un tiers sur des émissions obligataires, et à un tiers sur la dette d'entreprise - soit un profil nettement plus agressif que les autres grands produits de cette catégorie. Ce fonds est également le seul à être noté cinq étoiles Morningstar dans notre échantillon.