La cotation de la société était suspendue depuis la matinée dans l'attente de la publication d'informations. Mercredi, le titre a clôturé à 1,43 euro. Roland Duchâtelet avait déjà tenté de reprendre 100% du capital d'Epiq en février 2008. Il offrait alors 2,8 euros par action.

La cotation de la société était suspendue depuis la matinée dans l'attente de la publication d'informations. Mercredi, le titre a clôturé à 1,43 euro. Roland Duchâtelet avait déjà tenté de reprendre 100% du capital d'Epiq en février 2008. Il offrait alors 2,8 euros par action.