Il s'agit concrètement de plans pour les trois filiales du groupe pour lesquelles Evadix avait fait appel à la loi sur la continuité des entreprises en septembre dernier. Ces projets pour les sociétés ont été approuvés à 94% pour Evadix Etibel (étiquettes) et Evadix DMS (direct marketing). Le plan de restructuration pour Casterman Printing a été approuvé à 89%. Evadix espère désormais obtenir du tribunal un démarrage complet le 11 février prochain. La CBFA avait suspendu la cotation de l'action Evadix, mercredi, à la bourse de Bruxelles, dans l'attente de la publication d'un communiqué. Evadix est cotée sur Alternext à Euronext Bruxelles.

Il s'agit concrètement de plans pour les trois filiales du groupe pour lesquelles Evadix avait fait appel à la loi sur la continuité des entreprises en septembre dernier. Ces projets pour les sociétés ont été approuvés à 94% pour Evadix Etibel (étiquettes) et Evadix DMS (direct marketing). Le plan de restructuration pour Casterman Printing a été approuvé à 89%. Evadix espère désormais obtenir du tribunal un démarrage complet le 11 février prochain. La CBFA avait suspendu la cotation de l'action Evadix, mercredi, à la bourse de Bruxelles, dans l'attente de la publication d'un communiqué. Evadix est cotée sur Alternext à Euronext Bruxelles.