Chiffre d'affaires en recul, carnet de commandes inférieur aux attentes et visibilité limitée pour le reste de l'année, EVS a vu le premier trimestre de son exercice 2009 impacté par la crise économique. Le tableau n'est cependant pas si négatif estime EVS qui considère 2009 comme un exercice de transition avant de pouvoir profiter des événements sportifs de 2010.

"Si notre niveau d'activité au premier trimestre ne peut pas nous
satisfaire, nous avons vu une amélioration dans les quatre premiers mois de l'année par rapport à la fin 2008", explique Pierre L'Hoest, administrateur-délégué d'EVS.

L'entreprise technologique EVS a vu son chiffre d'affaires pointer à 17,8 millions d'euros au premier trimestre de cette année, en baisse de 29,9 pc par rapport à la même période de l'année passée et en baisse de 32,4 pc à taux de change constant.

Toutes les zones géographique sont en baisse en regard du premier trimestre 2008: l'Europe recule de 25,1 pc, l'Asie-Pacifique de 50,6 pc et l'Amérique de 26,8 pc.

Le chiffre d'affaires est malgré tout en hausse de 30,6 pc au regard du dernier trimestre de l'année passée, ce qui fait dire à Jacques Galloy, directeur financier d'EVS que "le pire est probablement derrière nous". La marge d'exploitation (ou marge d'Ebit) s'élève à 51 pc pour le premier trimestre 2009.

Le résultat d'exploitation (Ebit) est quant à lui est de 9,09 millions
d'euros au premier trimestre contre 17,09 millions au premier trimestre 2008 et 4,64 millions d'euros sur le dernier trimestre de l'année passée.

Le résultat net à fin mars est de 5,4 millions d'euros. Il était de 1,86 millions d'euros au dernier trimestre 2008 et de 11,68 millions d'euros au premier trimestre 2008.

Le carnet de commandes de printemps est de 12,6 millions d'euros au 30 avril comparativement à 34,1 millions d'euros à la même date de l'an dernier et 16,5 millions d'euros pour la même période de 2007. Le carnet de commandes est largement inférieur aux attentes des analystes qui tablaient sur 15 millions d'euros.

EVS proposera le versement d'un dividende brut total de 2,48 euros, en ce compris le versement d'un dividende intérimaire d'un euro. Le dividende brut final qui sera proposé à l'assemblée générale des actionnaires le 19 mai prochain sera dès lors de 1,48 euro brut.

Chiffre d'affaires en recul, carnet de commandes inférieur aux attentes et visibilité limitée pour le reste de l'année, EVS a vu le premier trimestre de son exercice 2009 impacté par la crise économique. Le tableau n'est cependant pas si négatif estime EVS qui considère 2009 comme un exercice de transition avant de pouvoir profiter des événements sportifs de 2010."Si notre niveau d'activité au premier trimestre ne peut pas nous satisfaire, nous avons vu une amélioration dans les quatre premiers mois de l'année par rapport à la fin 2008", explique Pierre L'Hoest, administrateur-délégué d'EVS.L'entreprise technologique EVS a vu son chiffre d'affaires pointer à 17,8 millions d'euros au premier trimestre de cette année, en baisse de 29,9 pc par rapport à la même période de l'année passée et en baisse de 32,4 pc à taux de change constant.Toutes les zones géographique sont en baisse en regard du premier trimestre 2008: l'Europe recule de 25,1 pc, l'Asie-Pacifique de 50,6 pc et l'Amérique de 26,8 pc.Le chiffre d'affaires est malgré tout en hausse de 30,6 pc au regard du dernier trimestre de l'année passée, ce qui fait dire à Jacques Galloy, directeur financier d'EVS que "le pire est probablement derrière nous". La marge d'exploitation (ou marge d'Ebit) s'élève à 51 pc pour le premier trimestre 2009.Le résultat d'exploitation (Ebit) est quant à lui est de 9,09 millions d'euros au premier trimestre contre 17,09 millions au premier trimestre 2008 et 4,64 millions d'euros sur le dernier trimestre de l'année passée. Le résultat net à fin mars est de 5,4 millions d'euros. Il était de 1,86 millions d'euros au dernier trimestre 2008 et de 11,68 millions d'euros au premier trimestre 2008.Le carnet de commandes de printemps est de 12,6 millions d'euros au 30 avril comparativement à 34,1 millions d'euros à la même date de l'an dernier et 16,5 millions d'euros pour la même période de 2007. Le carnet de commandes est largement inférieur aux attentes des analystes qui tablaient sur 15 millions d'euros.EVS proposera le versement d'un dividende brut total de 2,48 euros, en ce compris le versement d'un dividende intérimaire d'un euro. Le dividende brut final qui sera proposé à l'assemblée générale des actionnaires le 19 mai prochain sera dès lors de 1,48 euro brut.