Le chiffre d'affaires du quatrième trimestre s'établit à 20,5 millions d'euros, là où les analystes anticipaient en moyenne 23,4 millions de ventes. Le résultat opérationnel (EBIT) a grimpé de 127,7% à 10,6 millions d'euros, légèrement en-dessous du consensus établi à 12,4 millions d'euros. Le carnet de commandes est le plus décevant. Fin janvier, EVS fait état de 27,2 millions d'euros de commandes, ce qui représente une croissance de 95,9% par rapport au début de l'année 2008 mais reste néanmoins sous le pronostic moyen de 28,3 millions d'euros. KBC Securities tablait de son côté sur 33,3 millions d'euros.

Le chiffre d'affaires du quatrième trimestre s'établit à 20,5 millions d'euros, là où les analystes anticipaient en moyenne 23,4 millions de ventes. Le résultat opérationnel (EBIT) a grimpé de 127,7% à 10,6 millions d'euros, légèrement en-dessous du consensus établi à 12,4 millions d'euros. Le carnet de commandes est le plus décevant. Fin janvier, EVS fait état de 27,2 millions d'euros de commandes, ce qui représente une croissance de 95,9% par rapport au début de l'année 2008 mais reste néanmoins sous le pronostic moyen de 28,3 millions d'euros. KBC Securities tablait de son côté sur 33,3 millions d'euros.