Cet établissement était la plus grande banque indépendante de Floride, un Etat durement touché par la crise de l'immobilier, a indiqué l'agence fédérale de garantie des dépôts bancaires (FDIC) dans un communiqué. Le coût de ce sinistre, évalué à 4,9 milliards de dollars, sera particulièrement élevé pour l'agence.

La FDIC a annoncé avoir retenu "la solution la moins coûteuse", à
savoir la création d'une nouvelle société baptisée BankUnited, qui
reprendra la totalité des 86 agences, et la quasi-totalité (97%) des 8,6 milliards de dollars de dépôts de BankUnited FSB, ainsi que la
quasi-totalité (99%) de ses actifs.

Les dépôts non repris (348 millions de dollars) sont ceux qui étaient gérés par des courtiers.

BankUnited FSB avait été sommée par les autorités de régulation de trouver un ou des acquéreurs capables de la recapitaliser, ce qu'elle a cherché en vain.