EVS a bouclé le troisième trimestre sur un chiffre d'affaires de 39,5 millions d'euros, en hausse de 32,3%. Hors locations liées aux grands événements sportifs (jeux olympiques de Londres), la croissance ressort à 6,2%. Le résultat opérationnel a bondi de 38,6% à 19,3 millions et le bénéfice net de 27,4% à 12,7 millions, soit 0,95 euro par action.

Le groupe liégeois s'est toutefois montré prudent pour la fin d'année. Il prévoit ainsi que ses ventes afficheront une croissance de l'ordre de 25% sur l'ensemble de 2012 contre +48% au cours des neuf premiers mois de l'année.

EVS a ainsi décidé de laisser son dividende intérimaire (payé le 22 novembre) inchangé à 1,16 euro brut par action malgré sa trésorerie nette de 42,2 millions, soit plus de 3 euros par action.

Cédric Boitte

www.accioz.be

EVS a bouclé le troisième trimestre sur un chiffre d'affaires de 39,5 millions d'euros, en hausse de 32,3%. Hors locations liées aux grands événements sportifs (jeux olympiques de Londres), la croissance ressort à 6,2%. Le résultat opérationnel a bondi de 38,6% à 19,3 millions et le bénéfice net de 27,4% à 12,7 millions, soit 0,95 euro par action.Le groupe liégeois s'est toutefois montré prudent pour la fin d'année. Il prévoit ainsi que ses ventes afficheront une croissance de l'ordre de 25% sur l'ensemble de 2012 contre +48% au cours des neuf premiers mois de l'année.EVS a ainsi décidé de laisser son dividende intérimaire (payé le 22 novembre) inchangé à 1,16 euro brut par action malgré sa trésorerie nette de 42,2 millions, soit plus de 3 euros par action.Cédric Boittewww.accioz.be