AB InBev (37,85) et GDF Suez (27,60) pesaient sur la tendance en cédant 1,4 et 0,5 pc au contraire de Umicore (25,69) qui bondissait de 4,3 pc. KBC (36,10) et Fortis (2,64) étaient négatives de 1,9 et 0,9 pc, rejointes par Dexia (4,45) qui venait de virer de 0,4 pc au rouge. Colruyt (181,65) et Delhaize (60,07) se dépréciaient de 0,2 et 0,8 pc tandis que Bekaert (132,40) reperdait de son côté 1,2 pc. Belgacom (28,48) et Mobistar (44,52) perdaient 0,6 et 0,4 pc tandis que Telenet (21,97) cédait 0,1 pc. Solvay (74,88) reperdait quant à elle 0,7 pc et UCB (31,40) une fraction à l'inverse de Omega Pharma (36,62) qui valait 0,1 pc de plus que mardi.
Hors indice, Punch International (5,69) ajoutait 13,5 pc aux 57 pc déjà engrangés la veille, plus d'un million d'exemplaires ayant déjà changé de mains. Deceuninck (1,69) gagnait 4,3 pc supplémentaires en compagnie de Tessenderlo (24,34) et Recticel (8,25) à nouveau positives de 1,3 et 1,7 pc. Movetis (12,89) regagnait 2,3 pc alors que Galapagos (11,31) et TiGenix (2,90) abandonnaient 1,2 et 3 pc. D'Ieteren (368,49) reperdait 0,2 pc tandis que Euronav (16,10) et Exmar (5,59) reculaient de 0,9 pc chacune. Option (0,69) rebondissait de 3 pc avec plus de 1,2 million de titres déjà négociés. Systemat (5,92) se distinguait de même en gagnant 7,4 pc après avoir déjà engrangé 4,7 pc mardi. Roularta (18,70) et Econocom (10,40) reperdaient près de 1 et 0,5 pc alors que Agfa-Gevaert (7,05) revenait à son point de départ ; Barco (36,71) s'appréciant pour sa part de 0,2 pc.
L'euro s'inscrivait à 1,3385 USD dans la matinée de mercredi, contre 1,3531 USD la veille vers 16H30. L'once d'or cédait 6,35 dollars à 1.096,90 dollars et le lingot se négociait autour de 26.350 euros, en progrès de 135 euros.