Le comité de politique monétaire de la BoJ s'est réuni à partir de 09H00 (02H00 HB) avec pour ordre du jour de "discuter des moyens de contrôle monétaire à la lumière des récents développements économiques et financiers", a indiqué un communique de l'institut d'émission. Une réunion régulière était programmée pour les 6 et 7 septembre, mais l'urgence de la situation ne permettait pas d'attendre jusque-là. Le gouverneur de la BoJ, Masaaki Shirakawa, est lui-même rentré dimanche à Tokyo, écourtant de 24 heures son séjour aux Etats-Unis afin d'assister à la réunion. Il rencontrera dans l'après-midi le Premier ministre Naoto Kan, qui doit annoncer mardi de nouvelles mesures économiques concrètes pour contrer les effets néfastes de la flambée du yen sur la santé du pays. "Nous utiliserons des moyens décisifs en temps voulu", a déclaré vendredi M. Kan, une phrase qui sonne comme une menace d'intervention directe sur le marché des changes pour affaiblir la valeur de la devise japonaise. Elle tourne actuellement autour de son niveau le plus élevé en 15 ans face au dollar et avoisine un record vieux de neuf ans vis-à-vis de l'euro.