Au premier trimestre 2009, les produits d'intérêts nets, qui se chiffrent à 1 milliard d'euros, sont stables par rapport au quatrième trimestre 2008, tandis que les produits de commissions ont augmenté de 3% pour atteindre 0,5 milliard d'euros, a précisé la Banque. Les activités de Trésorerie et de Trading ont réalisé de "solides performances", particulièrement en janvier, contrairement à leur contribution négative au quatrième trimestre 2008.

Ainsi, le total des produits est en hausse et s'élève à 1,9 milliard d'euros au premier trimestre 2009, a-t-elle ajouté. Par ailleurs, hors coûts exceptionnels enregistrés au quatrième trimestre 2008 relatifs aux événements qu'a connus l'entreprise en 2008, les coûts au premier trimestre 2009 sont comparables à ceux du quatrième trimestre 2008, "grâce aux mesures de maîtrise des coûts qui ont été prises", a pousruivi la banque en soulignant que les frais de personnel ont notamment baissé à la suite d'une réduction de l'effectif de 2%, "trouvant sa source dans le gel des recrutements et la rotation naturelle du personnel".

Quant au coefficient de solvabilité Tier 1, il reste "solide" et s'établit à près de 10% à la fin du premier trimestre 2009. Enfin, les dépôts de la clientèle sont repartis à la hausse, tant en Belgique qu'au sein du réseau international, croissant globalement d'environ 2% entre le quatrième trimestre 2008 et le premier trimestre 2009, avec une hausse plus forte en Belgique.

"Les résultats au premier trimestre montrent des signes de redressement encourageants pour la banque par opposition au dernier trimestre de 2008", a déclaré Filip Dierckx, l'administrateur délégué de Fortis Banque, cité dans un communiqué. "Si l'on considère l'avenir, une nouvelle ère s'ouvre pour Fortis Banque puisque nous allons nous intégrer au sein du groupe BNP Paribas. Cette intégration va renforcer la banque et profitera aussi bien à nos clients qu'à notre personnel", a-t-il ajouté.

Au premier trimestre 2009, les produits d'intérêts nets, qui se chiffrent à 1 milliard d'euros, sont stables par rapport au quatrième trimestre 2008, tandis que les produits de commissions ont augmenté de 3% pour atteindre 0,5 milliard d'euros, a précisé la Banque. Les activités de Trésorerie et de Trading ont réalisé de "solides performances", particulièrement en janvier, contrairement à leur contribution négative au quatrième trimestre 2008.Ainsi, le total des produits est en hausse et s'élève à 1,9 milliard d'euros au premier trimestre 2009, a-t-elle ajouté. Par ailleurs, hors coûts exceptionnels enregistrés au quatrième trimestre 2008 relatifs aux événements qu'a connus l'entreprise en 2008, les coûts au premier trimestre 2009 sont comparables à ceux du quatrième trimestre 2008, "grâce aux mesures de maîtrise des coûts qui ont été prises", a pousruivi la banque en soulignant que les frais de personnel ont notamment baissé à la suite d'une réduction de l'effectif de 2%, "trouvant sa source dans le gel des recrutements et la rotation naturelle du personnel".Quant au coefficient de solvabilité Tier 1, il reste "solide" et s'établit à près de 10% à la fin du premier trimestre 2009. Enfin, les dépôts de la clientèle sont repartis à la hausse, tant en Belgique qu'au sein du réseau international, croissant globalement d'environ 2% entre le quatrième trimestre 2008 et le premier trimestre 2009, avec une hausse plus forte en Belgique."Les résultats au premier trimestre montrent des signes de redressement encourageants pour la banque par opposition au dernier trimestre de 2008", a déclaré Filip Dierckx, l'administrateur délégué de Fortis Banque, cité dans un communiqué. "Si l'on considère l'avenir, une nouvelle ère s'ouvre pour Fortis Banque puisque nous allons nous intégrer au sein du groupe BNP Paribas. Cette intégration va renforcer la banque et profitera aussi bien à nos clients qu'à notre personnel", a-t-il ajouté.