"A l'issue de la récente révision de sa stratégie, Fortis a conclu que ses activités devaient répondre à certains critères. Plus spécifiquement, elles doivent avoir la capacité d'atteindre une taille critique et contribuer de manière significative aux revenus d'assurance de Fortis. C'est dans ce contexte que Fortis a pris la décision de céder Fortis Luxembourg IARD", a-t-elle précisé dans un communiqué.

"Fortis estime que le choix de La Bâloise servira au mieux les intérêts à long terme de toutes les parties, y compris les employés, les clients et les agents", a poursuivi la société.

"A l'avenir, nous concentrerons nos efforts au Luxembourg sur le développement de nos activités vie tant à l'attention du marché local que du marché international", a pour sa part souligné Steven Braekeveldt, CEO Continental Europe de Fortis, cité dans le texte.

"A l'issue de la récente révision de sa stratégie, Fortis a conclu que ses activités devaient répondre à certains critères. Plus spécifiquement, elles doivent avoir la capacité d'atteindre une taille critique et contribuer de manière significative aux revenus d'assurance de Fortis. C'est dans ce contexte que Fortis a pris la décision de céder Fortis Luxembourg IARD", a-t-elle précisé dans un communiqué."Fortis estime que le choix de La Bâloise servira au mieux les intérêts à long terme de toutes les parties, y compris les employés, les clients et les agents", a poursuivi la société."A l'avenir, nous concentrerons nos efforts au Luxembourg sur le développement de nos activités vie tant à l'attention du marché local que du marché international", a pour sa part souligné Steven Braekeveldt, CEO Continental Europe de Fortis, cité dans le texte.