Les banques emmenaient à nouveau les baisses avec des décotes de 8,2 pc en Fortis (2,20), de 6,9 pc en KBC (31,85) et de 5,8 pc en Dexia (3,99), le tout dans des échanges fort nerveux. La décote de notre indice vedette était plus marquée que celle des autres indices européens. Le BEL 20 était pénalisé par le détachement de coupon de son poids lourd AB InBev (35,29) qui chutait de 2,2 pc contre 1,4 pc compte tenu du coupon. Hors indice, 7 valeurs plongeaient de plus de 7 pc avec 15,6 pc de recul en Alfacam (5,31), de 11,2 pc en Thenergo (1,26) et 11,1 pc en Option (0,56) ; KBC Ancora (16,40), D'Ieteren (342,31), Nyrstar (9,42) et Agfa-Gevaert (5,38) étant amputées de 7,8 à 7,4 pc.

Belgacom (25,44) et Mobistar (45,19) ne cédaient quant à elles que 1,1 et 1,5 pc tandis que Telenet (21,81) reperdait 3,2 pc. Colruyt (179,40) et Delhaize (61,22) valaient 2,1 et 1,3 pc de moins que mardi mais, il fallait encore relever les chutes de 5,8 pc de Ackermans (49,25) de 3,5 pc de GBL (62,40), de 5 pc de Bekaert (130,60) et de 4,5 pc de Umicore (26,46) ; Solvay (71,02) et Omega Pharma (35,90) abandonnant 2,9 et 2,2 pc. IBt (3,10) et ThromboGenics (16,05) chutaient par ailleurs de 6 et 5 pc en compagnie de Galapagos (10,55), OncoMethylome (2,00), IBA (7,30) et Devgen (8,65) dont les reculs approchaient tous des 5 pc. Les 5 pc de baisse étaient dépassés en Exmar (5,20) et CMB (23,10), de même qu'en Kinepolis (40,67). Systemat (5,35) et Melexis (8,31) chutaient enfin de l'ordre de 7 pc ; 4Energy Invest (4,33) abandonnant 5,8 pc et Roularta (17,85) quelque 4,3 pc à l'instar de Punch International (5,13) et RHJ International (6,25).

L'euro s'inscrivait à 1,3175 USD dans la matinée de mercredi, contre 1,3308 USD la veille vers 16H30. L'once d'or gagnait 12,60 dollars à 1.165,70 dollars et le lingot se négociait autour de 28.445 euros, en progrès de 585 euros.

Les banques emmenaient à nouveau les baisses avec des décotes de 8,2 pc en Fortis (2,20), de 6,9 pc en KBC (31,85) et de 5,8 pc en Dexia (3,99), le tout dans des échanges fort nerveux. La décote de notre indice vedette était plus marquée que celle des autres indices européens. Le BEL 20 était pénalisé par le détachement de coupon de son poids lourd AB InBev (35,29) qui chutait de 2,2 pc contre 1,4 pc compte tenu du coupon. Hors indice, 7 valeurs plongeaient de plus de 7 pc avec 15,6 pc de recul en Alfacam (5,31), de 11,2 pc en Thenergo (1,26) et 11,1 pc en Option (0,56) ; KBC Ancora (16,40), D'Ieteren (342,31), Nyrstar (9,42) et Agfa-Gevaert (5,38) étant amputées de 7,8 à 7,4 pc.Belgacom (25,44) et Mobistar (45,19) ne cédaient quant à elles que 1,1 et 1,5 pc tandis que Telenet (21,81) reperdait 3,2 pc. Colruyt (179,40) et Delhaize (61,22) valaient 2,1 et 1,3 pc de moins que mardi mais, il fallait encore relever les chutes de 5,8 pc de Ackermans (49,25) de 3,5 pc de GBL (62,40), de 5 pc de Bekaert (130,60) et de 4,5 pc de Umicore (26,46) ; Solvay (71,02) et Omega Pharma (35,90) abandonnant 2,9 et 2,2 pc. IBt (3,10) et ThromboGenics (16,05) chutaient par ailleurs de 6 et 5 pc en compagnie de Galapagos (10,55), OncoMethylome (2,00), IBA (7,30) et Devgen (8,65) dont les reculs approchaient tous des 5 pc. Les 5 pc de baisse étaient dépassés en Exmar (5,20) et CMB (23,10), de même qu'en Kinepolis (40,67). Systemat (5,35) et Melexis (8,31) chutaient enfin de l'ordre de 7 pc ; 4Energy Invest (4,33) abandonnant 5,8 pc et Roularta (17,85) quelque 4,3 pc à l'instar de Punch International (5,13) et RHJ International (6,25).L'euro s'inscrivait à 1,3175 USD dans la matinée de mercredi, contre 1,3308 USD la veille vers 16H30. L'once d'or gagnait 12,60 dollars à 1.165,70 dollars et le lingot se négociait autour de 28.445 euros, en progrès de 585 euros.