Fitch avait abaissé mardi la note de la dette à long terme de la Grèce, de A- à BBB+, en raison d'"inquiétudes" sur les finances publiques du pays et d'"incertitudes" sur la reprise économique. Suite à cette annonce, Fitch a décidé d'abaisser les notes de Fortis et AG Insurance. Du coup, le titre buvait la tasse sur Euronext Bruxelles et lâchait plus de 4% à 2,78 euros en fin de matinée. Fin août, le holding détenait des obligations d'Etat grecques pour quelque 4,9 milliards d'euros, sur un portefeuille qui s'élève à 30,9 milliards d'euros. Fitch va désormais suivre de près la gestion par Fortis de cette exposition aux obligations.

Fitch avait abaissé mardi la note de la dette à long terme de la Grèce, de A- à BBB+, en raison d'"inquiétudes" sur les finances publiques du pays et d'"incertitudes" sur la reprise économique. Suite à cette annonce, Fitch a décidé d'abaisser les notes de Fortis et AG Insurance. Du coup, le titre buvait la tasse sur Euronext Bruxelles et lâchait plus de 4% à 2,78 euros en fin de matinée. Fin août, le holding détenait des obligations d'Etat grecques pour quelque 4,9 milliards d'euros, sur un portefeuille qui s'élève à 30,9 milliards d'euros. Fitch va désormais suivre de près la gestion par Fortis de cette exposition aux obligations.