"Le juge ne voit pas de raison pour ne pas organiser les auditions vendredi. Nous partons donc du principe qu'elles auront bien lieu", a indiqué le porte-parole. Il n'était toutefois pas en mesure de préciser ce que fera le juge si M. Votron ne se présente pas. L'avocat Hendrik Jan Bos, à la demande de qui les auditions sont organisées, estime qu'il s'agit de mépris à l'égard du pouvoir judiciaire néerlandais. Le tribunal d'Utrecht auditionnera également l'ancien président Maurice Lippens et l'ancien directeur financier Gilbert Mittler. Les trois Belges refusent de se rendre aux Pays-Bas et demandent à être entendus dans leur propre pays. Le tribunal d'Utrecht et la cour d'appel d'Arnhem ont déjà précédemment rejeté cette requête. L'affaire est à présent entre les mains du Hoge Raad (Cour de Cassation des Pays-Bas, ndlr).