Les places européennes reculaient largement lundi matin à l'exception toutefois de Bruxelles qui bénéficiait de l'accord intervenu sur le sort de Fortis, le BEL 20 gagnant 1,6 pc à 1.551 points vers onze heures. Fortis (1,18) avait bondi de plus de 42 pc en tout début de journée et conservait une avance de 23,2 pc avec plus de 28 millions de titres déjà négociés. Dix éléments de l'indice vedette évoluaient dans le rouge alors que AB InBev (19,75) contribuait à sa progression en gagnant elle-même 4,2 pc. Il en était de même avec Dexia (1,17) et KBC (6,29) qui s'appréciaient de 1,9 et 12,3 pc.

La grande distribution restait partagée avec 0,3 pc de moins en
Colruyt (172,57) et 0,8 pc de mieux en Delhaize (44,02). Solvay (41,85) perdait 1,1 pc aussi contrairement à UCB (20,15) qui gagnait 1,9 pc ; Umicore (12,19) valant 0,5 pc de plus que vendredi. Belgacom (22,50) reperdait par ailleurs 3,3 pc et Telenet (13,37) un peu plus de 3 pc aussi tandis que Mobistar (46,10) était positive de 0,1 pc.

Recticel (1,96) chutait de 6,6 pc, IBA (4,89) de 4,3 pc et Tigenix
(2,70) de 3,5 pc ; Devgen (3,30) et Arseus (5,7) progressant au contraire de 1,5 et 2,7 pc. D'Ieteren (95,02) résistait sans plus et Bekaert (38,50) était négative de 1,32 pc alors que Exmar (6,50) rebondissait de 4 pc.

Alfacam (5,48) remontait de 9,6 pc dans un marché peu étoffé ; 4Energy Invest (4,02) et Zenitel (0,50) plongeant de 6,3 et 7,4 pc en compagnie de IPTE (1,40) et EVS (23,06) qui abandonnaient 7,3 et 3,1 pc. Econocom (4,61) et Roularta (10,06) se dépréciaient enfin de 2,9 et 4,2 pc tandis que Barco (10,05) et Agfa-Gevaert (1,43) étaient affichées en baisse de 3,2 et 2,7 pc.

L'euro s'inscrivait à 1,2637 USD dans la matinée de lundi, contre
1,2685 USD vendredi dernier vers 16H30. L'once d'or reculait de 2,35 dollars à 938,20 dollars et le lingot se négociait autour de 23.865 euros, en progrès de 30 euros.

Les places européennes reculaient largement lundi matin à l'exception toutefois de Bruxelles qui bénéficiait de l'accord intervenu sur le sort de Fortis, le BEL 20 gagnant 1,6 pc à 1.551 points vers onze heures. Fortis (1,18) avait bondi de plus de 42 pc en tout début de journée et conservait une avance de 23,2 pc avec plus de 28 millions de titres déjà négociés. Dix éléments de l'indice vedette évoluaient dans le rouge alors que AB InBev (19,75) contribuait à sa progression en gagnant elle-même 4,2 pc. Il en était de même avec Dexia (1,17) et KBC (6,29) qui s'appréciaient de 1,9 et 12,3 pc. La grande distribution restait partagée avec 0,3 pc de moins en Colruyt (172,57) et 0,8 pc de mieux en Delhaize (44,02). Solvay (41,85) perdait 1,1 pc aussi contrairement à UCB (20,15) qui gagnait 1,9 pc ; Umicore (12,19) valant 0,5 pc de plus que vendredi. Belgacom (22,50) reperdait par ailleurs 3,3 pc et Telenet (13,37) un peu plus de 3 pc aussi tandis que Mobistar (46,10) était positive de 0,1 pc.Recticel (1,96) chutait de 6,6 pc, IBA (4,89) de 4,3 pc et Tigenix (2,70) de 3,5 pc ; Devgen (3,30) et Arseus (5,7) progressant au contraire de 1,5 et 2,7 pc. D'Ieteren (95,02) résistait sans plus et Bekaert (38,50) était négative de 1,32 pc alors que Exmar (6,50) rebondissait de 4 pc.Alfacam (5,48) remontait de 9,6 pc dans un marché peu étoffé ; 4Energy Invest (4,02) et Zenitel (0,50) plongeant de 6,3 et 7,4 pc en compagnie de IPTE (1,40) et EVS (23,06) qui abandonnaient 7,3 et 3,1 pc. Econocom (4,61) et Roularta (10,06) se dépréciaient enfin de 2,9 et 4,2 pc tandis que Barco (10,05) et Agfa-Gevaert (1,43) étaient affichées en baisse de 3,2 et 2,7 pc.L'euro s'inscrivait à 1,2637 USD dans la matinée de lundi, contre 1,2685 USD vendredi dernier vers 16H30. L'once d'or reculait de 2,35 dollars à 938,20 dollars et le lingot se négociait autour de 23.865 euros, en progrès de 30 euros.