L'actualité de Galápagos a de nouveau tourné autour du GLPG0634, un candidat-médicament contre la polyarthrite rhumatoïde, avec la publication de nouveaux résultats d'essais cliniques de phase 2a et la conclusion d'un ruling avec l'administration fiscale permettant à Galàpagos de ne s'acquitter, pendant 5 ans, que d'un impôt d'à peine 5% sur les revenus issus du partenariat noué avec Abbott pour ce programme.

La société biotechnologique devrait boucler les études de phase 2b courant 2014, permettant ensuite à Abbott de reprendre le programme moyennant un versement de 200 millions de dollars. Le groupe américain a pour rappel déjà effectué un paiement initial de 150 millions de dollars à la signature du partenariat et s'est engagé à verser jusqu'un milliard de dollars au titre de paiements intermédiaires ainsi que des royalties à Galàpagos en cas de succès du GLPG0634.

Au niveau financier, la société biotechnologique a confirmé tabler sur la réalisation d"un bénéfice opérationnel et net, les revenus issus de sa division services de découverte pour compte tiers ainsi que les versements reçus de ses partenaires couvrant donc les dépenses en R1D. Galàpagos compte boucler l'année avec une trésorerie de 130 millions d'euros lui permettant de financer ses recherches durant plusieurs années.

Cédric Boitte

www.accioz.be