En janvier 2009, Galapagos avait annoncé une alliance avec Merck dans les domaines du diabète et de l'obésité avec des paiements d'étapes pouvant excéder les 170 millions d'euros. Selon les termes du nouvel accord, qui comprend désormais une molécule en phase de développement destinée à soigner l'artériosclérose, la société de biotechnologie cotée sur Euronext Bruxelles pourra recevoir des paiements d'étape qui pourraient dépasser les 400 millions d'euros. Galapagos précise toutefois que l'annonce de l'élargissement de son alliance stratégique annoncée aujourd'hui est indépendante de celle conclue avec Merck dans le domaine des maladies inflammatoires.

En janvier 2009, Galapagos avait annoncé une alliance avec Merck dans les domaines du diabète et de l'obésité avec des paiements d'étapes pouvant excéder les 170 millions d'euros. Selon les termes du nouvel accord, qui comprend désormais une molécule en phase de développement destinée à soigner l'artériosclérose, la société de biotechnologie cotée sur Euronext Bruxelles pourra recevoir des paiements d'étape qui pourraient dépasser les 400 millions d'euros. Galapagos précise toutefois que l'annonce de l'élargissement de son alliance stratégique annoncée aujourd'hui est indépendante de celle conclue avec Merck dans le domaine des maladies inflammatoires.