Son cash burn, c'est-à-dire sa consommation de trésorerie, a fondu de 61% à 8,6 millions. Du coup, Galapagos confirme ses prévisions annuelles, soit 100 millions de revenus et une position en cash de 20 millions au 31 décembre prochain. Elle était de 18,7 millions d'euros le 30 juin. "La contribution plus importante de BioFocus DPI ainsi que les milestones perçus dans le cadre de programmes d'alliance ont aidé à réduire considérablement la consommation de trésorerie ainsi que la perte nette lors du premier semestre 2009", indique le directeur financier Guillaume Jetten.

Onno van de Stolpe, CEO de Galapagos, se réjouit de constater que son entreprise possède actuellement trois candidats-médicaments en développement clinique, trois programmes pré-cliniques qui vont être testés en 2010 ainsi qu'un portefeuille élargi de programmes de découvertes qui sont en train de glisser vers le clinique. Galapagos a par ailleurs annoncé jeudi soir avoir achevé avec succès la phase I de son étude clinique avec son médicament candidat GLPG0259 contre l'arthrite rhumatoïde.

Son cash burn, c'est-à-dire sa consommation de trésorerie, a fondu de 61% à 8,6 millions. Du coup, Galapagos confirme ses prévisions annuelles, soit 100 millions de revenus et une position en cash de 20 millions au 31 décembre prochain. Elle était de 18,7 millions d'euros le 30 juin. "La contribution plus importante de BioFocus DPI ainsi que les milestones perçus dans le cadre de programmes d'alliance ont aidé à réduire considérablement la consommation de trésorerie ainsi que la perte nette lors du premier semestre 2009", indique le directeur financier Guillaume Jetten.Onno van de Stolpe, CEO de Galapagos, se réjouit de constater que son entreprise possède actuellement trois candidats-médicaments en développement clinique, trois programmes pré-cliniques qui vont être testés en 2010 ainsi qu'un portefeuille élargi de programmes de découvertes qui sont en train de glisser vers le clinique. Galapagos a par ailleurs annoncé jeudi soir avoir achevé avec succès la phase I de son étude clinique avec son médicament candidat GLPG0259 contre l'arthrite rhumatoïde.