L'industrie des jeux vidéo pèse aujourd'hui 95 milliards d'euros par an, calcule le bureau d'études américain Superdata Research. C'est trois fois plus qu'il y a 10 ans. Un secteur éminemment intéressant pour les investisseurs, du moins s'il n'était pas si hermétique. Il est toutefois possible d'acheter des titres d'entreprises cotées en Bourse comme Activision Blizzard (Call of Duty), Electronic Arts (Fifa), Ubisoft (Assassin's Creed) ou Square Enix (Tomb Raider) ce qui, pour autant que l'on ne soit pas trop pressé, est plutôt une bonne idée : entre le début 2011 et aujourd'hui, les actions de ces studios à succès ont vu leur valeur multipliée de l'ordre de deux à six. L'avantage des titres d'entreprises ? L'investissement porte sur un éventail de jeux.
...