Durant la phase de test, le champ a permis de produire 1,2 million de m3 de gaz par jour. GDF Suez estime que la quantité de gaz présente, qui n'est pas encore déterminée, est suffisante pour justifier le développement commercial du site. "Ce succès prouve que les Pays-Bas ont encore du potentiel en matière de découvertes de nouveaux champs de gaz naturel", se réjouit Jan Treffers, de GDF Suez E&P Nederland.