Ce résultat positif provient pour l'essentiel des plus-values non réalisées sur les entreprises de son portefeuille, qui ont atteint 64 millions d'euros. Gimv a notamment aussi vendu des intérêts qu'elle possédait dans Thrombogenics et Metris. Sauf circonstances exceptionnelles, Gimv prévoit de maintenir sa politique de dividende prévue pour l'exercice 2009-2010. Le dividende de base restera inchangé à 2,36 euros brut par action. A la fin septembre, Gimv avait 265 millions d'euros en caisse, soit moins que les 382 millions d'euros un an auparavant. Cela est dû au paiement du dividende final et au fait qu'elle a plus investi, entre autres dans la société audiovisuelle Alfacam.

Ce résultat positif provient pour l'essentiel des plus-values non réalisées sur les entreprises de son portefeuille, qui ont atteint 64 millions d'euros. Gimv a notamment aussi vendu des intérêts qu'elle possédait dans Thrombogenics et Metris. Sauf circonstances exceptionnelles, Gimv prévoit de maintenir sa politique de dividende prévue pour l'exercice 2009-2010. Le dividende de base restera inchangé à 2,36 euros brut par action. A la fin septembre, Gimv avait 265 millions d'euros en caisse, soit moins que les 382 millions d'euros un an auparavant. Cela est dû au paiement du dividende final et au fait qu'elle a plus investi, entre autres dans la société audiovisuelle Alfacam.