S'estimant lésé lors de l'acquisition de 60% d'IBA Molecular (leader dans les isotopes pour l'imagerie médicale) pour 74,7 millions d'euros, SK Capital Partners avait déposé plainte contre IBA lui réclamant des dommages de 24 millions d'euros, un montant non-négligeable pour le groupe néo-louvaniste qui affiche une capitalisation boursière de de 159 millions.

À la suite négociations, IBA est toutefois parvenu à ramener l'ampleur du litige à 4,4 millions -concernant les obligations de démantèlement nucléaire d'IBA Molecular-, ce qui ne remet évidemment plus en cause la pérennité financière du groupe néo-louvaniste.

Cédric Boitte

www.accioz.be