Néanmoins, le chiffre d'affaires consolidé pour le premier trimestre a reculé de 4% par rapport au premier trimestre 2009. "Cette évolution résulte du timing de mise en production des commandes enregistrées fin 2009 et devrait s'ajuster en cours d'année", indique IBA dans un communiqué. Le résultat net s'effrite également, comme c'était déjà le cas à la fin du 1er trimestre 2009. Le résultat opérationnel récurrent ressort quant à lui en ligne avec celui de la même période en 2009, l'amélioration notée dans le segment pharmaceutique étant compensée par la faiblesse des revenus en équipements. Enfin, en terme de prévisions, l'entreprise joue la prudence, "au vu des incertitudes liées à la conjoncture".

Néanmoins, le chiffre d'affaires consolidé pour le premier trimestre a reculé de 4% par rapport au premier trimestre 2009. "Cette évolution résulte du timing de mise en production des commandes enregistrées fin 2009 et devrait s'ajuster en cours d'année", indique IBA dans un communiqué. Le résultat net s'effrite également, comme c'était déjà le cas à la fin du 1er trimestre 2009. Le résultat opérationnel récurrent ressort quant à lui en ligne avec celui de la même période en 2009, l'amélioration notée dans le segment pharmaceutique étant compensée par la faiblesse des revenus en équipements. Enfin, en terme de prévisions, l'entreprise joue la prudence, "au vu des incertitudes liées à la conjoncture".