IBM a une fois de plus profité de son repositionnement depuis le début du siècle dans les logiciels, une activité caractérisée par des marges plus élevées, ce qui a dopé les bénéfices du groupe. Big Blue a ainsi vu son bénéfice net progressé de 5,9% au trimestre écoulé à 3,9 milliards de dollars malgré un repli de 3% de son chiffre d'affaires (+1% à taux de change constants) à 25,8 milliards de dollars.

Par action, le bénéfice net affiche même une progression de de 13,5% à 3,51 dollars, sensiblement mieux que le consensus de 3,43 dollars, grâce aux programmes de rachat d'actions propres. Le premier prestataire de services informatiques au monde a profité de ces bons chiffres trimestriels pour relever ses prévisions annuelles. Il table dorénavant sur un bénéfice par action d'au moins 15,10 dollars contre une précédente estimation de 15 dollars alors que les analystes craignaient plutôt une mise en garde. IBM, dont l'un des principaux actionnaires n'est autre que Warren Buffett via Berkshire Hathaway, table pour rappel sur un profit par action d'au moins 20 dollars à l'horizon 2015.

A noter que la principale valeur de l'indice Dow Jones s'appréciait de près de 3% dans les transactions après bourse.

Cédric Boitte

www.accioz.be

IBM a une fois de plus profité de son repositionnement depuis le début du siècle dans les logiciels, une activité caractérisée par des marges plus élevées, ce qui a dopé les bénéfices du groupe. Big Blue a ainsi vu son bénéfice net progressé de 5,9% au trimestre écoulé à 3,9 milliards de dollars malgré un repli de 3% de son chiffre d'affaires (+1% à taux de change constants) à 25,8 milliards de dollars.Par action, le bénéfice net affiche même une progression de de 13,5% à 3,51 dollars, sensiblement mieux que le consensus de 3,43 dollars, grâce aux programmes de rachat d'actions propres. Le premier prestataire de services informatiques au monde a profité de ces bons chiffres trimestriels pour relever ses prévisions annuelles. Il table dorénavant sur un bénéfice par action d'au moins 15,10 dollars contre une précédente estimation de 15 dollars alors que les analystes craignaient plutôt une mise en garde. IBM, dont l'un des principaux actionnaires n'est autre que Warren Buffett via Berkshire Hathaway, table pour rappel sur un profit par action d'au moins 20 dollars à l'horizon 2015.A noter que la principale valeur de l'indice Dow Jones s'appréciait de près de 3% dans les transactions après bourse.Cédric Boittewww.accioz.be