La BNB est cotée en bourse et elle connaît depuis des années une guerre de tranchées entre ses actionnaires privés (50pc du capital) et l'Etat qui est à la fois actionnaire et autorité, rappelle L'Echo vendredi. De plus, le gouvernement a décidé de confier la totalité du contrôle des banques à la BNB. M. Duplat estime que "les changements de fonctions prônées par le gouvernement devront sans aucun doute mener à une réflexion sur le statut de la banque.

Si des procédures devaient être introduites à la suite d'une faute, les actionnaires de la BNB la pénaliseraient", affirme l'ex-président de la CBFA. A propos de l'effort demandé aux banques par le gouvernement, M. Duplat affirme qu'il comprend l'inquiétude des petites enseignes. Dès lors, il se dit davantage favorable à une prise en compte du profil de risque plutôt qu'un simple calcul relatif aux revenus de l'épargne. "Une taxe sur les revenus d'épargne pourrait inciter les banques à se financer sur le marché interbancaire ce qui serait encore plus risqué", estime-t-il.

La BNB est cotée en bourse et elle connaît depuis des années une guerre de tranchées entre ses actionnaires privés (50pc du capital) et l'Etat qui est à la fois actionnaire et autorité, rappelle L'Echo vendredi. De plus, le gouvernement a décidé de confier la totalité du contrôle des banques à la BNB. M. Duplat estime que "les changements de fonctions prônées par le gouvernement devront sans aucun doute mener à une réflexion sur le statut de la banque.Si des procédures devaient être introduites à la suite d'une faute, les actionnaires de la BNB la pénaliseraient", affirme l'ex-président de la CBFA. A propos de l'effort demandé aux banques par le gouvernement, M. Duplat affirme qu'il comprend l'inquiétude des petites enseignes. Dès lors, il se dit davantage favorable à une prise en compte du profil de risque plutôt qu'un simple calcul relatif aux revenus de l'épargne. "Une taxe sur les revenus d'épargne pourrait inciter les banques à se financer sur le marché interbancaire ce qui serait encore plus risqué", estime-t-il.