Pour cette même période en 2007, ING signait encore un bénéfice de 2,4 milliards d'euros. La perte nette pour l'ensemble de l'année dernière s'élève à 729 millions d'euros par rapport à un bénéfice net de 9,2 milliards en 2007. Ces montants ne constituent pas une surprise dans la mesure où ING avait déjà dévoilé des chiffres provisoires le mois dernier. Le bancassureur avait alors annoncé un programme d'économie de coûts qui prévoyait notamment le licenciement de 7.000 travailleurs à l'échelle mondiale.

Pour cette même période en 2007, ING signait encore un bénéfice de 2,4 milliards d'euros. La perte nette pour l'ensemble de l'année dernière s'élève à 729 millions d'euros par rapport à un bénéfice net de 9,2 milliards en 2007. Ces montants ne constituent pas une surprise dans la mesure où ING avait déjà dévoilé des chiffres provisoires le mois dernier. Le bancassureur avait alors annoncé un programme d'économie de coûts qui prévoyait notamment le licenciement de 7.000 travailleurs à l'échelle mondiale.