A l'ordre du jour: la scission des activités exigée par la Commission européenne et l'augmentation de capital de 7,5 milliards d'euros. Deux points qui ont reçu l'aval des actionnaires. La scission a recueilli 99,27% de votes favorables et l'augmentation de capital 98,57%. Enfin, le CEO, Jan Hommen a indiqué que le gouvernement s'était déclaré ouvert à une renégociation des conditions de remboursements du solde de 5 milliards d'euros d'aide gouvernementale perçue; et ce une fois que la première tranche de 5 milliards aura été versée.

A l'ordre du jour: la scission des activités exigée par la Commission européenne et l'augmentation de capital de 7,5 milliards d'euros. Deux points qui ont reçu l'aval des actionnaires. La scission a recueilli 99,27% de votes favorables et l'augmentation de capital 98,57%. Enfin, le CEO, Jan Hommen a indiqué que le gouvernement s'était déclaré ouvert à une renégociation des conditions de remboursements du solde de 5 milliards d'euros d'aide gouvernementale perçue; et ce une fois que la première tranche de 5 milliards aura été versée.