Il s'agit notamment des activités au Bénélux. "Nous nous recentrons vers moins de produits, mais plus transparents", selon M. Hommen. Le groupe ajoute que les mesures pour épargner sur les coûts suivaient leur cours. En février, ING avait entre autres annoncé la suppression de 7.000 emplois. Il avait aussi été décidé de mettre fin au sponsoring dans le domaine de la Formule 1. Précédemment, ING avait évoqué la cession pour 2 à 3 milliards d'euros de ses activités. On parle à présent de la vente de 10 à 15 entreprises. Plus tôt cette année, le groupe s'était déjà séparé d'ING Canada pour 1,4 milliard d'euros. Par cette mesure, ING souhaite libérer 4 milliards d'euros de capital. Aux Etats-Unis, ING a repris en main ses activités d'assurance. L'entreprise se recentrera sur des activités avec un faible profil de risque, comme les assurances vie et les pensions.

Il s'agit notamment des activités au Bénélux. "Nous nous recentrons vers moins de produits, mais plus transparents", selon M. Hommen. Le groupe ajoute que les mesures pour épargner sur les coûts suivaient leur cours. En février, ING avait entre autres annoncé la suppression de 7.000 emplois. Il avait aussi été décidé de mettre fin au sponsoring dans le domaine de la Formule 1. Précédemment, ING avait évoqué la cession pour 2 à 3 milliards d'euros de ses activités. On parle à présent de la vente de 10 à 15 entreprises. Plus tôt cette année, le groupe s'était déjà séparé d'ING Canada pour 1,4 milliard d'euros. Par cette mesure, ING souhaite libérer 4 milliards d'euros de capital. Aux Etats-Unis, ING a repris en main ses activités d'assurance. L'entreprise se recentrera sur des activités avec un faible profil de risque, comme les assurances vie et les pensions.