L'information est confirmée par le site japonais de Fujirebio, qui ne cite toutefois pas de montant. Personne n'était joignable mercredi du côté d'Innogenetics pour confirmer l'information. La société gantoise est aux mains du groupe pharmaceutique américain Abbott depuis la reprise par ce dernier des activités pharmaceutiques de Solvay. Les autorités européennes avaient toutefois exigé d'Abbott qu'il cède au minium une partie des actifs d'Innogenetics. Solvay Pharma avait acquis la société gantoise en 2007 pour quelque 200 millions d'euros. La transaction doit être finalisée fin août et verra Fujirebio reprendre l'entièreté d'Innogenetics. La société gantoise emploie environ 330 personnes.