"Cathie Wood, la meilleure investisseuse dont vous avez jamais entendu parler", titrait récemment dans un éditorial Matthew Winkler, rédacteur en chef de Bloomberg News. Fondé en 2014, ARK Invest s'est ainsi déjà hissé dans le top 10 des gestionnaires d'ETF (fonds cotés en Bourse) avec plus de 50 milliards de dollars d'actifs sous gestion. ARK Invest est aussi devenu le symbole du développement des ETF dits actifs, c'est-à-dire des fonds cotés en Bourse et gérés activement alors que la plupart des ETF sont aujourd'hui des fonds indiciels se contentant de dupliquer un indice de référence. L'ARK Dirsruptive Innovation, souvent désigné sous son symbole ARKK, est devenu, l'année dernière, le premier ETF actif au niveau mondial, ayant dépassé le JPMorgan Ultra-Short Income ETF. Et il a poursuivi sur sa lancée puisqu'il vient de dépasser les 25 milliards de dollars sous gestion selon ETF Stream avec une collecte ayant atteint jusqu'à plus d'un milliard de dollars par semaine.
...

"Cathie Wood, la meilleure investisseuse dont vous avez jamais entendu parler", titrait récemment dans un éditorial Matthew Winkler, rédacteur en chef de Bloomberg News. Fondé en 2014, ARK Invest s'est ainsi déjà hissé dans le top 10 des gestionnaires d'ETF (fonds cotés en Bourse) avec plus de 50 milliards de dollars d'actifs sous gestion. ARK Invest est aussi devenu le symbole du développement des ETF dits actifs, c'est-à-dire des fonds cotés en Bourse et gérés activement alors que la plupart des ETF sont aujourd'hui des fonds indiciels se contentant de dupliquer un indice de référence. L'ARK Dirsruptive Innovation, souvent désigné sous son symbole ARKK, est devenu, l'année dernière, le premier ETF actif au niveau mondial, ayant dépassé le JPMorgan Ultra-Short Income ETF. Et il a poursuivi sur sa lancée puisqu'il vient de dépasser les 25 milliards de dollars sous gestion selon ETF Stream avec une collecte ayant atteint jusqu'à plus d'un milliard de dollars par semaine. Notamment responsable des investissements des stratégies thématiques chez AllianceBernstein pendant 12 ans, Cathie Wood a dès le début mis l'accent sur l'innovation disruptive. ARK Invest a donc pleinement profité de l'accélération de grandes tendances comme la numérisation depuis le début de la pandémie. Globalement, ses fonds sous gestion ont plus que décuplé en un an grâce à une importante collecte et à la performance de ses ETF. L'ARK Disruptive Innovation a ainsi signé une performance de 153% en 2020. Sur trois ans, la valeur de la part de l'ETF a été multipliée par 3,5. Une évolution remarquable qui est liée à un portefeuille resserré comptant de 35 à 55 valeurs avec un poids de près de 50% pour les 10 principales valeurs. L'ETF a ainsi pleinement bénéficié de son exposition à Tesla dont le cours a été multiplié par 12 depuis novembre 2019. D'autres valeurs ont également fait forte impression comme le spécialiste des lecteurs multimédias numériques Roku, la fintech Square ou le spécialiste de la télémédecine Teladoc. L'ensemble de la gamme d'ARK Invest est axée sur l'innovation. Ses autres principaux ETF actifs sont ainsi consacrés à la génomique, à l'automatisation et à la robotique, à l'internet de prochaine génération et à la fintech. Le gestionnaire new-yorkais offre aussi d'autres solutions d'investissement dans l'impression 3D, les technologies innovantes en Israël, la mobilité en tant que service, l'exploration spatiale et les cryptomonnaies. La première chose qui caractérise ARK Invest, c'est ainsi le choix des thèmes de ses fonds qui fait l'objet d'une première analyse/recherche. Souvent, les solutions d'investissement visant ces thèmes sont assez peu nombreuses. Et lorsqu'elles deviennent plus à la mode, ARK Invest parvient à s'illustrer par ses choix de titres. L'ARK Fintech Innovation a ainsi progressé de 108% l'année dernière, bien mieux que la concurrence essentiellement composée du Global X Fintech ETF (+54%), du Tortoise Digital Payments Infrastructure Fund (+42%) et de l'Invesco KBW Nasdaq Fintech UCITS ETF (+25%). Un des éléments caractéristiques des choix d'investissement des équipes de Cathie Wood, qui approuve toutes les décisions d'investissement en tant que chief investment officer, est de se concentrer sur le potentiel à long terme de chaque titre. La capitalisation boursière ne constitue ainsi pas un critère primordial et ARK Invest peut même s'engager à fournir des liquidités à des entreprises dans lesquelles elle a confiance. Cela transparaît notamment dans la composition du portefeuille de l'ARK Fintech Innovation où la petite société, notamment active dans les cryptomonnaies, Silvergate Capital (capitalisation boursière de 3,5 milliards de dollars) a quasiment le même poids que le géant PayPal (341 milliards de dollars). Détail qui a son importance, le cours de Silvergate Capital a décuplé depuis fin septembre... Même son fonds amiral, l'ARK Disruptive Innovation, a des positions importantes dans des plus petites valeurs comme Pure Storage ou Crispr Therapeutics. ARK Invest est ainsi un actionnaire de référence pour des entreprises de moindre envergure comme Invitae dont il détient près de 15% du capital. Cette gestion dynamique et performante n'engendre pas de coûts exorbitants, les principaux ETF d'ARK Invest affichant des frais globaux de 0,75% par an, entre un ETF indiciel classique (de 0,1% à 0,4%) et un fonds actif (de 1% à 2%). Comme de nombreux investisseurs américains, la stratégie de Cathie Wood vous a convaincu? Pas de précipitation car, à l'heure actuelle, vous ne pourrez pas miser sur ses ETF actifs. En effet, ils ne sont pas agréés UCITS (directive européenne visant à harmoniser les marchés) et ne peuvent donc pas être commercialisés en Europe. ETF Stream souligne pourtant que la demande se développe de ce côté-ci de l'Atlantique pour ce type de produit, l'encours des ETF thématiques ayant triplé l'année dernière à 22,7 milliards d'euros grâce à une importante collecte (9,5 milliards d'euros). ARK Invest a toutefois conclu un partenariat avec Nikko Asset Mangement pour développer un fonds miroir de l'ARKK: le Nikko AM ARK Disruptive Innovation (code Isin: LU1861558580). Ce n'est toutefois pas un ETF. Il est donc moins facile à traiter, l'accès dépendant de votre intermédiaire financier. Et surtout les frais sont nettement plus lourds: jusqu'à 5% de droits d'entrée lorsque vous investissez et 1,5% de frais de gestion annuels, le double d'ARK Invest pour une simple réplication. La deuxième solution est de composer un portefeuille de titres sur la base des positions des ETF d'ARK Invest. Nous avons repris ci-avant les 10 premières positions des cinq principaux ETF d'ARK Invest. Vous pouvez retrouver ce top 10 et le portefeuille complet chaque jour sur le site www.ark-funds.com. Comme vous pouvez le constater, ARK Invest investit mondialement. Les Etats-Unis se taillent évidemment la part du lion, mais on retrouve aussi des groupes chinois (Tencent, Alibaba, etc.), suisses (Novartis, Roche, Crispr Therapeutics) ou même un belge (Materialise). Jeffrey Ptak, responsable de la recherche chez Morningstar, met toutefois en garde les investisseurs dans ETF Stream. Pour les fonds signant une performance annuelle de plus de 100%, "les années suivantes ont tendance à être peu favorables. En moyenne, le fonds perd 9,9% l'année suivante et affiche une perte annuelle de 17,5% les deux années suivantes et de 16,6% les trois années suivantes". Cathie Wood évoque pour sa part un objectif de rendement de plus de 20% par an au cours des cinq prochaines années, estimant que "les marchés n'appréhendent pas bien la croissance exponentielle", prenant l'exemple d'Amazon. Vers l'an 2000, "je me souviens avoir acheté cette action et beaucoup ne comprenaient pas cette décision", notamment car Amazon ne générait pas de bénéfices. Mais en prenant en compte qu'Amazon "afficherait une croissance annualisée de ses revenus de 20% à 30% pour les 20 années suivantes, vous auriez acheté toutes les actions que vous pouviez". Sans remettre en cause la stratégie de Cathie Wood, on peut toutefois observer que la taille acquise par ARK Invest limite sa flexibilité. Au sein de l'ETF ARK Genomics Revolution (ARKG), le deuxième plus important avec 12 milliards de dollars d'actifs sous gestion, on a pu voir récemment débarquer plusieurs grands noms internationaux comme Regeneron, Roche ou Novartis dans le top 10. Ce genre de valeur est évidemment plus facile à traiter lorsqu'il s'agit d'investir plusieurs centaines de millions de dollars. Mais elles sont peu susceptibles de permettre de rééditer la performance hallucinante de l'ARKG (+180,5%) de l'année dernière. Pour de telles envolées, il vaut mieux s'intéresser aux petites et moyennes capitalisations des portefeuilles.L'autre solution est de suivre les nombreux conseils que Cathie Wood donne dans la presse. La première certitude est qu'elle demeure fan de Tesla. Il y a un an, elle évoquait un objectif de cours moyen de 7.000 dollars pour Tesla d'ici 2024, soit 1.400 dollars en tenant compte de la division de l'action par cinq et même 3.000 dollars dans un scénario optimiste. ARK Invest n'a ainsi vendu des titres Tesla que pour en maintenir le poids sous la limite de 10% dans les ETF. Dans le domaine de la génomique, Cathie Wood épinglait il y a quelques mois Illumina, Crispr Therapeutics, Editas Medicine et Intellia Therapeutics comme très prometteurs, grâce notamment au fait qu'elles disposent d'une grande quantité de données de qualité. Plus récemment, elle se montrait enthousiaste envers la société californienne Pacific Biosciences, labellisée "le prochain Tesla". Parmi ses autres chouchous annoncés publiquement, retenons aussi la fintech Square et Teladoc Health, surtout depuis le rachat de Livongo. La semaine dernière, le fonds ARKK a profité de la rechute de Palantir Technologies après des résultats décevants pour prendre position. En début de mois, il avait renforcé ses positions dans Spotify, Snap et surtout Unity Software. Parmi les autres ETF, nous pouvons retenir d'importants investissements récents dans Sarepta Therapeutics, Bristol-Myerss Squibb (biopharmacie), Shopify, DraftKings (fintech), Zoom Video, Twitter (internet) et Lockheed Martin (automatisation).