La crainte d'une guerre des devises dommageable à l'économie mondiale inquiétait également les marchés alors que s'ouvre la réunion du G20 à Moscou

EUROPE : PPR - ENI

En France, PPR se distinguait, le groupe ayant publié des résultats solides avec une hausse de 20,8% de son chiffre d'affaires récurrent. Son bénéfice net a également bondi de 28,2% à 1,27 milliard d'euros hors Fnac et Redcats qui vont être respectivement introduit en Bourse et cédé.

À Milan, le groupe pétrolier italien ENI profitait également de chiffres supérieurs aux attentes. Son bénéfice opérationnel a ainsi atteint 4,96 milliards d'euros au quatrième trimestre contre un consensus de 4,42 milliards.

EUROPE : Anglo American - Darty

À Londres, Anglo American progressait malgré la publication d'une perte nette de 1,5 milliard de dollars en 2012 à la suite de dépréciations de 4,6 milliards de dollars sur un projet de minerai de fer au Brésil. Son résultat récurrent a également chuté de 54% à 2,8 milliards de dollars, ce qui dépasse toutefois le consensus des analystes de 20%. Le groupe minier a également relevé son dividende de 15%.

Le groupe britannique Darty, maison-mère de Vandenborre en Belgique et leader de la distribution d'électro en France notamment, a averti les marchés qu'il n'atteindrait pas le bénéfice opérationnel de 30 millions d'euros prévu par les analystes pour son exercice clôturé fin avril.

BRUXELLES : UCB- KBC

À Bruxelles, UCB soutenait la tendance au sein du Bel20 tandis que KBC était victime de prises de bénéfices au lendemain son envolée de 6,5%.

BRUXELLES : Texaf

Hors indice, Texaf a bouclé l'année 2012 sur un profit opérationnel de 4,8 millions d'euros, en hausse de 40% par rapport à l'année précédente. la petite holding active au Congo a ainsi décidé de relever son dividende de 19% à 0,33 euro par action.