L'université et l'entreprise vont collaborer pour franchir une nouvelle étape dans le traitement de la maladie, a indiqué l'entreprise. Janssen Pharmaceutica propose déjà des traitements qui permettent de maintenir relativement sous contrôle les symptômes de la maladie mais aucune véritable guérison n'est encore possible. D'où les recherches actuelles, qui seront effectuées principalement au sein de l'entreprise même, mais les accords de collaboration avec d'autres entreprises ou des centres de recherche peuvent augmenter les chances de réussite, a ajouté l'entreprise de Beerse. Dans leur édition de mardi, De Standaard et Het Nieuwsblad avaient affirmé que Janssen Pharmaceutica avait remporté un contrat de dix millions de dollars de l'Université Vanderbilt, en vue de développer un nouveau traitement contre la schizophrénie.

L'université et l'entreprise vont collaborer pour franchir une nouvelle étape dans le traitement de la maladie, a indiqué l'entreprise. Janssen Pharmaceutica propose déjà des traitements qui permettent de maintenir relativement sous contrôle les symptômes de la maladie mais aucune véritable guérison n'est encore possible. D'où les recherches actuelles, qui seront effectuées principalement au sein de l'entreprise même, mais les accords de collaboration avec d'autres entreprises ou des centres de recherche peuvent augmenter les chances de réussite, a ajouté l'entreprise de Beerse. Dans leur édition de mardi, De Standaard et Het Nieuwsblad avaient affirmé que Janssen Pharmaceutica avait remporté un contrat de dix millions de dollars de l'Université Vanderbilt, en vue de développer un nouveau traitement contre la schizophrénie.