Aux alentours de 10h15, le titre du bancassureur affichait un repli de 22,44% à 12,41 euros, tombant fatalement à un nouveau plus bas historique. Vendredi dernier, KBC avait déjà touché les 16 euros, un plus bas depuis le 21 novembre dernier. Sur un an, le titre du bancassureur qui tournait à l'époque autour des 85 euros a lâché plus de 80%! Toujours pas d'information concrète quant à la chute du cours cependant si ce n'est la forte tension entourant le secteur bancaire mondiale mais on peut s'attendre à une communication de la banque flamande dans la journée. Un élément d'explication serait le prochain rapport de l'agence de rating américaine Moody's qui devrait abaisser ses prévisions sur certains CDO's. On se souvient que KBC avait déjà largement dégusté après avoir ajusté l'ensemble de son portefeuille CDO's pour 900 millions d'euros après que Moddy's ait publié un premier rapport sur le sujet. Il est encore difficile d'indiquer si ce nouvel ajustement est susceptible d'affecter à nouveau les comptes du bancassureur. "Il est encore trop tôt pour évaluer l'impact précis de cette estimation", a indiqué un porte-parole. "Mais une fois que nous obtenons les résultats de l'enquête de Moody's, nous avons décidé de communiquer dès que possible." Selon la Banque Degroof en tout cas, qui a récemment abaissé sa recommandation sur le titre à "conserver", cette nouvelle révision de Moody's pourrait bien peser fortement sur les comptes du bancassureur au quatrième trimestre. Les résultats de KBC sont attendus pour le 12 février prochain.

Aux alentours de 10h15, le titre du bancassureur affichait un repli de 22,44% à 12,41 euros, tombant fatalement à un nouveau plus bas historique. Vendredi dernier, KBC avait déjà touché les 16 euros, un plus bas depuis le 21 novembre dernier. Sur un an, le titre du bancassureur qui tournait à l'époque autour des 85 euros a lâché plus de 80%! Toujours pas d'information concrète quant à la chute du cours cependant si ce n'est la forte tension entourant le secteur bancaire mondiale mais on peut s'attendre à une communication de la banque flamande dans la journée. Un élément d'explication serait le prochain rapport de l'agence de rating américaine Moody's qui devrait abaisser ses prévisions sur certains CDO's. On se souvient que KBC avait déjà largement dégusté après avoir ajusté l'ensemble de son portefeuille CDO's pour 900 millions d'euros après que Moddy's ait publié un premier rapport sur le sujet. Il est encore difficile d'indiquer si ce nouvel ajustement est susceptible d'affecter à nouveau les comptes du bancassureur. "Il est encore trop tôt pour évaluer l'impact précis de cette estimation", a indiqué un porte-parole. "Mais une fois que nous obtenons les résultats de l'enquête de Moody's, nous avons décidé de communiquer dès que possible." Selon la Banque Degroof en tout cas, qui a récemment abaissé sa recommandation sur le titre à "conserver", cette nouvelle révision de Moody's pourrait bien peser fortement sur les comptes du bancassureur au quatrième trimestre. Les résultats de KBC sont attendus pour le 12 février prochain.