La Commission bancaire, financière et des assurances (CBFA) a suspendu le cours du titre KBC à la demande du groupe KBC. Le groupe KBC avait demandé mercredi la suspension du cours de son titre, avant l'ouverture de la bourse, étant donné les "graves rumeurs qui ont couru mardi sur le marché", a annoncé KBC dans un communiqué. "Étant donné que nous sommes à présent dans la période d'embargo avant la publication des résultats, pendant laquelle le groupe ne fournit aucune indication quelle qu'elle soit, KBC ne souhaite pas réagir avant jeudi matin", a insisté KBC. Le groupe fournira jeudi dès 07H00 les résultats de son premier trimestre.

Troisième opération de secours en vue pour KBC

Une nouvelle réunion de crise a été organisée mardi soir au sein du gouvernement fédéral en vue de fournir une nouvelle aide au groupe KBC. Le gouvernement flamand étudie aussi de son côté les moyens d'aider le groupe bancaire, rapportent plusieurs médias flamands mercredi (De Morgen, De Standaard, Het Nieuwsblad, De Tijd et la VRT). Le comité ministériel restreint (kern) s'est réuni mardi vers 21h00 pour discuter d'un plan de secours pour le groupe KBC. Des rumeurs soulignaient ces derniers jours que KBC allait encore faire appel à l'Etat. Le kern a pris une décision mardi sur un plan de garantie pour les Collateralized Debt Obligations (CDO's). Selon certaines sources, KBC est confronté à des problèmes liés aux restructurations de la société d'assurances-crédits MBIA. KBC bénéficie déjà d'un prêt de 2 milliards d'euros et d'un droit (non exercé à ce jour) de tirer 1,5 milliard d'euros.

La Commission bancaire, financière et des assurances (CBFA) a suspendu le cours du titre KBC à la demande du groupe KBC. Le groupe KBC avait demandé mercredi la suspension du cours de son titre, avant l'ouverture de la bourse, étant donné les "graves rumeurs qui ont couru mardi sur le marché", a annoncé KBC dans un communiqué. "Étant donné que nous sommes à présent dans la période d'embargo avant la publication des résultats, pendant laquelle le groupe ne fournit aucune indication quelle qu'elle soit, KBC ne souhaite pas réagir avant jeudi matin", a insisté KBC. Le groupe fournira jeudi dès 07H00 les résultats de son premier trimestre.Troisième opération de secours en vue pour KBCUne nouvelle réunion de crise a été organisée mardi soir au sein du gouvernement fédéral en vue de fournir une nouvelle aide au groupe KBC. Le gouvernement flamand étudie aussi de son côté les moyens d'aider le groupe bancaire, rapportent plusieurs médias flamands mercredi (De Morgen, De Standaard, Het Nieuwsblad, De Tijd et la VRT). Le comité ministériel restreint (kern) s'est réuni mardi vers 21h00 pour discuter d'un plan de secours pour le groupe KBC. Des rumeurs soulignaient ces derniers jours que KBC allait encore faire appel à l'Etat. Le kern a pris une décision mardi sur un plan de garantie pour les Collateralized Debt Obligations (CDO's). Selon certaines sources, KBC est confronté à des problèmes liés aux restructurations de la société d'assurances-crédits MBIA. KBC bénéficie déjà d'un prêt de 2 milliards d'euros et d'un droit (non exercé à ce jour) de tirer 1,5 milliard d'euros.