Parmi les grands indices européens, le Dax limitait ses pertes à la mi-séance soutenu par la progression de Deutsche Telekom qui pourrait fusionner sa filiale américaine T-Mobile USA avec MetroPCS après l'échec de la revente à AT&T.

A Amsterdam, ArcelorMittal progressait légèrement grâce à des chiffres trimestriels supérieurs aux attentes. Le premier groupe sidérurgique mondial a vu son résultat ebitda chuter de 24% au premier trimestre à 2 milliards USD, ce qui est sensiblement supérieur au consensus de 1,7 milliard USD.

A Madrid, Bankia reculait de près de 4% après l'annonce de sa nationalisation partielle en raison du poids des pertes sur crédits immobiliers défaillants. Le gouvernement a en effet annoncé qu'il allait convertir un prêt de 4,5 milliards EUR en actions, ce qui lui conférera 45% du capital de la quatrième banque espagnole, la plus grande issue de la fusion de caisses d'épargne.

A Bruxelles, KBC se distinguait avec un bond de 5% à la suite de l'annonce de chiffres trimestriels meilleurs que prévu. Le bancassureur a réalisé un bénéfice de 380 millions EUR en chute de plus de moitié en raison de la cession de certaines activités et des pertes sur ses crédits irlandais. C'est toutefois bien mieux que le profit net de 221 millions EUR attendu par les analystes

GBL était également bien orienté avec une hausse de près d'un pour cent à la mi-séance. La holding d'Albert Frère a réalisé un profit net de 453 millions EUR sur le premier trimestre grâce aux plus-values enregistrées sur les ventes de participations dans Arkema et Pernod-Ricard. Son actif net ajusté s'élevait à 78,07 EUR par action à la fin mars.

Hors de l'indice, EVS gagnait près de 4%. La société liégeoise a publié un bénéfice net de 8,7 millions EUR pour le premier trimestre en légère baisse par rapport au début de 2011. Mais les investisseurs applaudissent surtout l'annonce d'un carnet de commandes record de 53,8 millions EUR, ce qui doit permettre à EVS d'enregistrer des chiffres record pour l'ensemble du premier semestre.

Cédric Boitte

Twitter : @CedricBoitte