Cet accord permet de renforcer la base de capital de KBC grâce à une émission de capital non-dilutive de 3,5 milliards d'euros, entièrement souscrite par la Région flamande. "Grâce à cette réserve de capital supplémentaire, KBC sera en mesure de relever les défis qui s'annoncent à l'avenir et de conformer sa base de capital aux attentes actuelles du marché", précise encore le bancaussureur. Le titre a clôturé la séance en hausse de 2,5% à 12,73 euros.