L'opération est soumise cependant à la qualification de ce montant comme capital de base par la CBFA, l'organe régulateur du secteur, précise KBC. Cette injection de capital permettra à KBC de préserver pour le pôle banque un ratio Tier 1 de 10,5% environ (dont 8% core Tier 1). Les conditions de cette transaction sont similaires à celles de l'émission de capital de base conclue avec l'État belge en décembre 2008. De plus, un autre accord a été conclu sur la possibilité de mise à disposition d'un montant de capital de base supplémentaire de 1,5 milliard d'euros. Au besoin, KBC pourra faire appel à cette facilité pour maintenir son capital à un niveau adéquat dans le futur. Simultanément, KBC a décidé de mettre à zéro tous les investissements en CDO (mezzanine) sans statut super-senior (les mieux protégés). La réduction de valeur sur le portefeuille de crédits structurés a subi une réduction de valeur de 1,9 milliard d'euros au quatrième trimestre portant le total des réductions de valeurs pour 2008 à 4 milliards d'euros. D'autres mesures ont été prises également en vue de recentrer davantage les activités sur les marchés domestiques, de comprimer les coûts et de réduire le risque marché indique KBC. En conséquence, la perte nette enregistrée au quatrième trimestre suite à cette opération portera le résultat de KBC pour l'ensemble de l'exercice à 2,5 milliards d'euros.

L'opération est soumise cependant à la qualification de ce montant comme capital de base par la CBFA, l'organe régulateur du secteur, précise KBC. Cette injection de capital permettra à KBC de préserver pour le pôle banque un ratio Tier 1 de 10,5% environ (dont 8% core Tier 1). Les conditions de cette transaction sont similaires à celles de l'émission de capital de base conclue avec l'État belge en décembre 2008. De plus, un autre accord a été conclu sur la possibilité de mise à disposition d'un montant de capital de base supplémentaire de 1,5 milliard d'euros. Au besoin, KBC pourra faire appel à cette facilité pour maintenir son capital à un niveau adéquat dans le futur. Simultanément, KBC a décidé de mettre à zéro tous les investissements en CDO (mezzanine) sans statut super-senior (les mieux protégés). La réduction de valeur sur le portefeuille de crédits structurés a subi une réduction de valeur de 1,9 milliard d'euros au quatrième trimestre portant le total des réductions de valeurs pour 2008 à 4 milliards d'euros. D'autres mesures ont été prises également en vue de recentrer davantage les activités sur les marchés domestiques, de comprimer les coûts et de réduire le risque marché indique KBC. En conséquence, la perte nette enregistrée au quatrième trimestre suite à cette opération portera le résultat de KBC pour l'ensemble de l'exercice à 2,5 milliards d'euros.